- Publicité -
lundi 8 août 2022
DomicileEconomieCNAPS –BNI-ANALOGH : Un partenariat pour faciliter l’accès aux logements sociaux

CNAPS –BNI-ANALOGH : Un partenariat pour faciliter l’accès aux logements sociaux

Lors de la signature du protocole d’entente entre les trois parties hier au parc des expos Forello à Tanjombato.

Un protocole d’entente a été signé entre la CNAPS (Caisse Nationale de la Prévoyance Sociale), la BNI Madagascar et l’ANALOGH (Agence Nationale d’Appui au Logement et à l’Habitat)

Cet événement s’est tenu hier lors de l’ouverture officielle du salon de l’Habitat au parc des expositions Forello à Tanjombato. « Ce partenariat tripartite vise à faciliter l’accès des adhérents de la CNAPS aux logements sociaux qui seront construits par l’ANALOGH. En effet, nous allons nous porter garant pour la construction des logements et les crédits contractés auprès de la BNI Madagascar », a expliqué Mamy Rakotondraibe, le directeur général de la CNAPS. En outre, « nous disposons d’une base de données des adhérents qui pourront bénéficier de ce nouveau projet immobilier. Pour commencer, 12 000 adhérents vont en bénéficier si le nombre des employés affiliés à la CNAPS est de l’ordre de 350 000 », a-t-il poursuivi.

Prêts à taux préférentiel. Pour sa part, le directeur général de la BNI Madagascar, Alexandre Mey, a soulevé que la banque va accorder un prêt à taux préférentiel. Cette institution financière est d’ailleurs reconnue pour son savoir-faire et ses compétences dans le mécanisme de financement dont celui se rattachant à l’immobilier. En revanche, l’ANALOGH réalise divers projets immobiliers d’envergure qui lui sont confiés afin de mettre en œuvre le programme immobilier national. Son objectif consiste à garantir l’accès à un logement décent pour chaque ménage afin de réduire la pauvreté et de veiller au bien-être de la population. Il faut savoir que 38 logements sont maintenant construits à Ivato. « Cette année, 800 logements sociaux seront à construire dans plusieurs villes, dont entre autres, Antsirabe, Antsiranana, Morondava et Imerintsiatosika. L’objectif est de réaliser 50 000 logements sociaux d’ici à 2023 », a annoncé le vice-ministre en charge des Nouvelles Villes et de l’Habitat, Zasy Angelo, lors de l’ouverture officielle du salon de l’Habitat.

Différents types de logements. Par ailleurs, le directeur général de l’ANALOGH, Hasina Landry Razafindrakoto, a évoqué que différents types de logements seront bâtis sur divers sites et suivant les catégories des clients. « Des maisons individuelles seront également construites sur une parcelle de terrain appartenant aux particuliers. Pour en revenir à ce projet immobilier, les gros œuvres sont déjà entrepris. Ensuite, il y aura des aménagements extérieurs et la viabilisation du site pour ne citer que l’électrification et l’adduction en eau potable. On procède à la vente du bâtiment une fois que tous les travaux seront terminés », a-t-il enchaîné. Il est à noter que les adhérents désirant acquérir ces nouveaux logements sociaux pourront désormais s’inscrire auprès de la CNAPS.

Navalona R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici