- Publicité -
samedi 25 juin 2022
DomicileÀ lireBarea : Des joueurs expatriés oubliés de 2020

Barea : Des joueurs expatriés oubliés de 2020

Y a-t-il une raison pour que Nicolas ne fasse pas appel à des joueurs qui font l’unanimité dans le championnat réunionnais ? Faut-il évoluer en France même en National 2 et bénéficier de la nationalité française pour espérer faire partie des Barea. Autant de questions que beaucoup se posent tout bas.

La finale de la Coupe Régionale entre la Saint Pierroise et St Louis montre au moins que les Malgaches sont très bons. La preuve, la Saint-Pierroise qui règne sans partage à la Réunion le doit à ses Malgaches de souche.

Au sein de la Saint Pierroise où évolue déjà Bapasy, quoiqu’il n’a plus droit qu’au banc de l’équipe nationale, on trouve Mamy Gervais, Ibrahim Dabo, Fabrice Rakotondraibe et Faralahy Voavy, le frère de Paulin.

Les frères Voavy. Et du lot, on ne sait vraiment pas pourquoi on ne lui donne pas sa chance à Mamy Gervais ou plus encore au jeune Fabrice Rakotondraibe qui n’a pas que 27 ans sans oublier Faralahy Voavy qui, à 29 ans, possède tout le potentiel pour réussir tout comme son frère Kassah Voavy qui joue aux Seychelles.

Pour en revenir à La Réunion, on citera aussi Gladison acheté à prix d’or de Saint Pierre par la Sainte Suzanne alors qu’il faisait aussi le bonheur du club sudiste avec l’ancien Niçois Dada Stéphan Raheriharimanana parti à Chateaubriand pour rejoindre Dafé Ramanamahefa lui aussi revenu à un meilleur niveau.

Que dire de Ando Manoelantsoa qui joue à la Saint Marienne et qui est considéré comme la meilleure sentinelle du championnat réunionnais. C’est donc l’homme de la situation pour colmater les brèches après la blessure d’Abel Anicet.

Sang neuf. Sous d’autres cieux, il y a encore d’autres joueurs qui méritent de faire partie des Barea mais qui sont pour l’instant, ignorés du sélectionneur Nicolas Dupuis qui pousse le luxe de prendre des joueurs sans clubs ou n’ayant pratiquement pas de temps de jeu dans leurs clubs tels Thomas Fontaine à Lorient et Adrien Melvin qui a fini par quitter Martigues.

Jusqu’à quand, le technicien français va-t-il se séparer des joueurs qu’il n’utilise presque pas en cas de coup dur tels William Gros (FC Fleury) , Zotsara Randriambololona (FC Fleury), le jeune Mathyas Randriamamy du PSG, Nina Razakanirina (Adema) et Dimitri Caloin.

Ce ne sont pas les joueurs de haut niveau qui manquent. Certains joueurs sont même devenus des stars dans leurs pays d’adoption comme Dimitri Carlos Zozimar au Batu Dua FC en Malaisie, John Baggio Rakotonomenjanahary au Sukhothaï en première division thaï sans oublier Remy Vita de l’ESTAC que le Bayern vient de recruter et même le jeune garçon d’Andohatapenaka, Jean Freddy Greco qui a fourbi ses armes au centre de Milan avant de devenir un pion essentiel de l’équipe de Torino en Série A, tout en évoluant dans la Squadra Azzura U19.

Bref et si on veut réellement faire évoluer les Barea, il est grand temps d’insérer du sang neuf et surtout de jeunes joueurs.

Clément RABARY

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

13 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici