- Publicité -
samedi 25 juin 2022
DomicileEconomieEntrepreneuriat rural : 236 jeunes se lancent dans l’agro-business 

Entrepreneuriat rural : 236 jeunes se lancent dans l’agro-business 

Ces jeunes agripreneurs sont prêts à mettre en œuvre leurs projets.

Ils ont bénéficié de l’appui du programme PEJAA et ont obtenu un prêt portant une valeur totale de 5 750 000 000 ariary auprès de la banque BNI Madagascar. 

Après onze mois de formation surtout en pratique au niveau des centres d’incubation, 236 jeunes se lancent maintenant dans l’agro-business. Ils ont bénéficié de l’appui du programme PEJAA (Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes dans l’Agriculture et l’Agro-Industrie), financé par la Banque Africaine de Développement (BAD). Il faut savoir que c’est un programme ouvert aux jeunes licenciées de 18 à 35 ans, porteurs d’idées ou de projet d’agro-business et désirant devenir un entrepreneur agricole ou un agripreneur.  L’objectif de ce programme PEJAA qui prendra fin le 31 décembre 2021, vise à promouvoir la création d’emplois rémunérateurs et à générer des revenus pour les jeunes dans l’agriculture et l’agro-industrie. Pour ce  faire, la création des conditions favorables à l’émergence des entreprises agricoles et agro-alimentaires performantes et d’un cadre institutionnel propice à leur croissance, s’impose.

Taux compétitif. Et pour pouvoir démarrer leurs activités, ces 236 jeunes agripreneurs ont bénéficié d’un financement total de 5 750 000 000 ariary par le biais de la banque BNI,  et ce, moyennant un taux d’intérêt le plus compétitif. Il est à noter que leur emprunt est également garanti par le programme PEJAA grâce à un fonds mis en place auprès de cet établissement bancaire. Ce financement va servir à ces jeunes agripreneurs à faciliter leur installation tout en mettant en œuvre leurs projets. A titre d’illustration, une jeune femme agripreneuse, qui a fait des études en agronomie, envisage de produire de la farine de blé complète. Elle a travaillé en partenariat avec les exploitants agricoles dans la région de Vakinankaratra, pour collecter les graines de blé. Elle a ensuite engagé des collaborateurs pour assurer le séchage et la transformation des graines en farine. Son objectif est de produire de la farine à base de blé en vue de satisfaire la demande locale, tout en réduisant la dépendance en importation de ce produit qualifié de première nécessité pour la population à Madagascar.

Innovations. Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Lucien Ranarivelo, a évoqué lors de la remise officielle de ce chèque portant une valeur totale de 5 750 000 000 ariary , que ces jeunes bénéficiaires, en tant qu’agripreneurs responsables, doivent apporter des innovations. En outre, « l’expansion de leurs activités devra servir de modèle de développement  exemplaire dans le domaine de l’entrepreneuriat rural », a-t-il enchaîné.

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici