- Publicité -
jeudi 30 juin 2022
- Publicité -
DomicileEconomieFilière girofle : 95 exportateurs ont obtenu leurs agréments

Filière girofle : 95 exportateurs ont obtenu leurs agréments

La production de girofle connaît une régression.

Dans le cadre de l’ouverture de la campagne d’exportation de girofle pour l’année 2020-2021, le ministère en charge de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, vient de publier une liste d’exportateurs agréés. Au total, on recense 95 exportateurs ayant obtenu leurs agréments. Ils sont classés en deux catégories, à savoir catégorie industriels et catégorie artisans. Ainsi, pour la première catégorie, 40 sociétés sont autorisées à exporter du girofle tandis que pour la seconde catégorie, il compte 55 sociétés exportatrices agréées pour cette campagne.

Retrait d’agrément. Dans la foulée, le ministère de tutelle a communiqué qu’il entend poursuivre des actions de suivi et contrôle sur le respect des normes et les règlements régissant cette filière porteuse ainsi que sur les activités de chaque exportateur agréé. A titre d’illustration, les magasins de stockage ne doivent servir qu’à ranger uniquement de produits de girofle afin de préserver sa qualité. En cas de constatation d’une situation qui n’est pas conforme au cadre légal, ce département ministériel prévoit de prendre des mesures y afférentes en intervenant immédiatement. Ces mesures pourraient être constituées d’un accompagnement ou d’un encadrement de l’exportateur concerné, voire même le retrait de son agrément, le cas échéant, a-t-on appris.

En nette régression. Parlant de la production de girofle pour cette campagne, le groupement des exportateurs de ce produit de rente et d’autres épices de Madagascar, connu sous le sigle de GEGM indique que c’est en nette régression par rapport à la dernière campagne. Elle n’atteint plus que 6 000 à 8000 tonnes en ce moment contre 18 000 tonnes auparavant. D’après ses explications, cette baisse considérable de la production est due notamment aux impacts des aléas climatiques survenus depuis le début de cette année. C’est également dû au cycle de l’arbre. Il faut savoir que la campagne de récolte de clous de girofle a déjà démarré, il y a plus de deux mois, dans les deux régions à forte potentialité, à savoir Analanjirofo et Atsinanana.

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici