- Publicité -
mardi 31 janvier 2023
DomicileEconomieInitiative « Alamino » : Vers une stratégie offensive pour reverdir le...

Initiative « Alamino » : Vers une stratégie offensive pour reverdir le pays

Une quarantaine d’acteurs multidisciplinaires vont proposer des actions originales pour 2021, à l’issue de cette séance d’intelligence collective.

« Alamino » ou Agora des Paysages des Forêts de Madagascar, vise à mobiliser l’intelligence collective.

 

Madagascar perd environ 400 000 ha de forêts par an. Face à ce fait, une quarantaine d’acteurs issus de différents secteurs, dont entre autres, les autorités publiques, les ONG, la société civile, le secteur privé, les experts ainsi que les partenaires techniques et financiers, se sont engagés pour passer d’une approche défensive à une stratégie offensive visant à reverdir le pays d’ici 2030. C’est ce qu’on a appris lors du lancement officiel de l’initiative « Alamino », ou Agora des Paysages et des Forêts de Madagascar, la semaine dernière, à Ambatobe. Celle-ci a été portée et coordonnée par le “think-and-do tank” malgache INDRI (Initiative pour le Développement et la Restauration écologique et l’Innovation), et ce, en partenariat avec l’ONG Fanamby et le Think-tank Democracy, spécialisé dans l’intelligence collective. L’objectif consiste à mobiliser l’intelligence collective et les énergies malgaches pour réussir le reverdissement national, restaurer les forêts et les paysages agricoles tout en luttant contre la pauvreté et les effets du changement climatique.

 

Actions originales pour 2021. Pour ce faire, ces multi-acteurs mènent des réflexions sur des sujets-clés tout en entreprenant des actions communes visant à atteindre cet objectif. Ils ont, entre autres, identifié quatre thèmes de travail prioritaires pour cette année 2021, à savoir, la lutte contre les feux, le foncier et la planification territoriale, l’éducation et la sensibilisation ainsi que le reboisement. Au terme de cette séance d’intelligence collective, ces différents acteurs ont pu dégager des actions originales pour 2021 qui consistent à réduire les feux à Madagascar. Leurs propositions seront publiées prochainement. « Madagascar peut stopper la déforestation et convertir une grande partie de ses terres dégradées en forêts et paysages agricoles fertiles, permettant ainsi de lutter contre la pauvreté et le réchauffement climatique tout en protégeant la biodiversité », a déclaré Claude Fanohiza, le président de l’INDRI.

 

Inverser cette tendance.

Selon​ Vatosoa Rakotondrazafy​, coordinatrice de l’Agora, Madagascar dispose de nombreux acteurs compétents investis dans la restauration des paysages. En outre, « il existe beaucoup d’initiatives et les bailleurs de fonds sont volontaires pour les soutenir. Pourtant, la couverture forestière n’arrête pas de disparaître. Il faut ainsi changer de méthode. C’est pour cette raison que nous avons créé l’initiative « Alamino » qui consiste à faciliter la coordination et la réflexion collective entre les acteurs pour aider à inverser cette tendance », a-t-elle enchaîné. Pour sa part, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Baomiavotse Vahinala Raharinirina, a salué cette initiative en encourageant les dialogues entre les différents acteurs multidisciplinaires pour pouvoir atteindre l’objectif commun, qu’est le reverdissement national.

Navalona R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici