- Publicité -
vendredi, mai 20, 2022
DomicileÀ lire6 février : L’Emmo met en garde contre toute déstabilisation

6 février : L’Emmo met en garde contre toute déstabilisation

Les opposants risquent de faire face à la fermeté des forces de sécurité.

Les forces de l’ordre vont se mobiliser dans plusieurs points stratégiques dans la zone « grand Tana » durant la journée du 6 février, a déclaré le général de division Andry Rakotondrazaka, commandant de la circonscription régionale de la gendarmerie pour la province d’Antananarivo. Elles vont veiller au maintien de l’ordre public durant cette journée où l’opposition va tenir une « sortie récréative ». « Il faut que la population poursuive sa vie dans la plus grande sérénité », a poursuivi ce patron de l’état-major mixte opérationnel (Emmo) de la province d’Antananarivo. 

« Les tentatives de trouble à l’ordre et de déstabilisation seront inadmissibles », a en effet, mis en garde Andry Rakotondrazaka. Un « dispositif exceptionnel » sera mis en place, toujours selon ce dernier, durant la journée du 6 février. Les patrouilles seront également renforcées de jour comme de nuit. Plusieurs éléments de l’Emmo-far seront alors déployés pour sécuriser la ville contre tout acte de vandalisme ou barricades des routes, selon le général Rakotondrazaka. 

Les militaires sont donc déterminés à sécuriser la ville et à empêcher tout mouvement qui risque de semer le trouble dans la capitale et ses environs. Les opposants sont pointés du doigt dans le cadre de leur projet de « sortie récréative » de ce samedi prochain. Ces derniers, en tout cas, refusent de procéder à une démarche d’autorisation auprès de la préfecture de police d’Antananarivo. « Puisqu’il s’agit d’une activité de reboisement comme tant d’autres », a soutenu sur les ondes, hier, Hanitra Razafimanantsoa, député du parti Tiako i Madagasikara. 

Rija R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

7 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici