- Publicité -
vendredi 12 août 2022
DomicileFaits-DiversAmbohimangakely : Le domicile d’un particulier attaqué par cinq bandits armés

Ambohimangakely : Le domicile d’un particulier attaqué par cinq bandits armés

L’acte a été commis la nuit du 29 au 30 mars dernière vers une heure du matin dans le quartier d’Ambohitsara, fokontany du chef-lieu de la commune rurale d’Ambohimangakely. Alertés tardivement, soit vers 2 heures 25 minutes, des éléments de patrouille de la gendarmerie d’Ambohimangakely positionnés à betafo, fokontany dudit se sont dépêchés les lieux. Débarqués sur place vers 2 heures 33 minutes, ils n’ont plus rien à faire que de constater les faits pour ouvrir l’enquête. Selon le témoignage de la victime qui est une femme, cinq bandits équipés d’armes blanches et de barre à mine se sont introduits de force dans sa maison après avoir cassé la porte d’entrée. Une fois à l’intérieur, les malfaiteurs ont réclamé de l’argent et ont pris tous ceux qui étaient à portée de leurs mains. En effet, une somme de 300 000 ariary, une moto Suziki, et quelque quantité de produits de première nécessité (PPN) ont été dérobés. Puis, ils se sont enfuis en laissant saine et sauve la propriétaire. Les gendarmes sont alors passés à l’opération de ratissage et de poursuite. Ils ont pu suivre la trace de la moto mais celle-ci a disparu à proximité d’Ankadindambo. Puisque le retard de l’alerte a compromis leur intervention, les gendarmes ont procédé à la distribution de numéros verts pour appeler les forces de l’ordre en cas de besoin de secours. Ils ont pris cette mesure après avoir été informés que les habitants de la localité n’ont pas encore ces numéros. La personne qui les a avisés de cette attaque était une connaissance de la victime résidant ailleurs, a précisé le commandant de brigade de la gendarmerie d’Ambohimangakely. L’enquête continue auprès de cette unité.

T.M.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici