- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéLutte contre la Covid-19 : Ruée des malgaches vers les remèdes traditionnels...

Lutte contre la Covid-19 : Ruée des malgaches vers les remèdes traditionnels améliorés

Contre toute attente, les produits de Dr Edmond Rakotomalala ont renforcé l’intérêt des malgaches pour la pharmacopée traditionnelle.

A 8 heures du matin, des gens venant des quatre coins de la capitale malgache font la queue en attendant l’ouverture d’un des points de vente des remèdes traditionnels améliorés de celui qui se fait appeler «Dr Edmond Rakotomalala». «J’ai dû quitter ma maison située à Andranomena dans l’espoir d’acheter les Ed1 pour ma famille», lance Toky, un jeune père de famille qui espère avoir sa part de «remèdes miracles», dans la foule composée d’une centaine de personnes environ. Les produits de «Dr Edmond Rakotomalala» font actuellement fureur au sein de l’opinion publique malgache. Les longues files d’attente devant les points de vente ne datent pas d’aujourd’hui et s’observent dans plusieurs quartiers de la capitale malgache, par exemple. Une situation qui profite à certaines personnes qualifiées de profiteurs pour certains, ayant le sens du business pour les autres. En effet, des gens habitant ces quartiers se sont chargés de faire la queue à la place des clients moyennant une certaine somme d’argent. «La place s’achète à 15 000 Ar dans le quartier de Mahazoarivo», déplore une internaute. Le coût du service varierait d’un quartier à l’autre et en fonction de la place dans les files. Dans cet esprit d’attrait pour les fameux «Ed1, Ed2,…», les demandes repartent de plus belle sur les réseaux sociaux, via les appels téléphoniques ou encore du bouche-à-oreille.

Gênant. «Le phénomène Edmond Rakotomalala» continue son ascension fulgurante en termes de «notoriété et de garantie en matière de traitement contre la Covid-19 ». «Un gain en côte de popularité survenu après les interpellations effectuées par l’État en ce qui est du besoin de régularisation des produits», selon certains observateurs. «Hormis les vertus thérapeutiques de ces remèdes traditionnels, l’État malgache est pour quelque chose dans leur popularité», note Njaka, un observateur de la vie publique. «La défiance de la population envers l’autorité publique a, comme on dirait, semble avoir donné du crédit aux produits de sieur Edmond Rakotomalala», a ajouté notre interlocuteur. Les faits sont là, la population s’arrache ces remèdes traditionnels qui se vendent comme des petits pains. Et avec cette même tendance, les témoignages sur son efficacité contre la Covid-19 affluent sur les réseaux sociaux. Jusqu’à faire de l’ombre aux remèdes traditionnels promus par les officiels du pays. Et ce, malgré les campagnes de matraquage dans les médias, les discours officiels et autres supports de communication.

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici