- Publicité -
samedi 13 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSociétéTransport et location de véhicule : 90 % des activités en suspension...

Transport et location de véhicule : 90 % des activités en suspension à cause de la Covid-19

Le secteur du transport de véhicule de location serait à l’agonie.

Le Syndicat des Transporteurs de Véhicule de Location de Madagascar est officiellement mis en place et entend mettre de l’ordre dans le secteur.

A l’instar de nombreux secteurs, le transport de véhicules de location souffre énormément de la crise socio-économique engendrée par la pandémie de Covid-19. En effet, selon les estimations des acteurs dudit secteur «10 % seulement des opérateurs dudit secteur pourraient continuer leurs activités compte tenu du contexte qui prévaut actuellement dans le pays. Les causes en seraient diverses. «Depuis l’année 2020, nous subissons de plein fouet les conséquences des mesures relatives aux états d’urgences sanitaires. Nous sommes victimes des circonstances et les obstacles qui entravent la continuité de nos activités sont nombreuses si l’on ne cite que les mesures limitant les déplacements des personnes ou encore les vagues de confinement », a expliqué Raoto Nandrianina, conseiller auprès du Syndicat des Transporteurs de Véhicule de Location de Madagascar (STVLM) lors d’un point de presse organisé à Antanimena hier. Aussi, «la suspension des activités ou la fermeture des entreprises clientes» auraient eu des impacts néfastes sur le secteur en question.

Officiel. Le point de presse organisé hier était également le moment pour les acteurs œuvrant dans le secteur du transport de véhicule de location de déclarer officiellement l’existence de leur syndicat. «La mise en place de ce syndicat est née de la demande de beaucoup d’acteurs. Le STVLM a pour missions de promouvoir et de développer nos activités, d’un côté. Et de permettre une meilleure collaboration avec les instances étatiques, de l’autre», soutient Raoto Nandrianina. Avant de noter «le syndicat est apolitique et nous l’avons mis en place afin de mieux préserver les emplois dans notre secteur». Composé d’une centaine de membres, le syndicat entendrait mettre de l’ordre dans le secteur du transport de véhicule de location, notamment, en mettant un point d’honneur à régulariser le plus d’acteurs possibles. Mais également à lutter contre toutes les formes de concurrence déloyale existantes.

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici