- Publicité -
dimanche 7 août 2022
DomicileSportsFootball – Orange Pro League : La CSDFC à une marche du...

Football – Orange Pro League : La CSDFC à une marche du bonheur !

Les joueurs du CSFDC sont revenus à temps pour sauver une saison quelque peu compromise.

La situation est en train de prendre une autre tournure dans la conférence Sud de cette Orange Pro League à l’issue des matches de samedi. Une journée bénéfique pour la CNaPS Sport Disciples FC, auteure d’un match nul de 2 à 2 face à l’Ajesaia.

La CNaPS Sport Disciples FC a pris une sérieuse option pour le maintien en réussissant à accrocher l’Ajesaia, samedi au Stadium Elgeco.

Un match plaisant à suivre où le CSFDC jouait sa survie car il lui fallait au moins un score de parité pour éviter les combines de la dernière journée.

Equipe motivée. Ce fut chose faite puisque la rencontre a pris fin sur un score de 2 buts à 2. La CSFDC a même ouvert le score en premier sur un autobut de Sitraka sur un puissant centre de Tantely (23e).

Certes, l’Ajesaia revenait sur un but de Ravaka (54e) suivi aussitôt d’un autre de Rojo (56e) mais très motivée, l’équipe de Mamisoa Razafindrakoto accentuait la pression prenant même le risque de changer tout son milieu de terrain notamment Rija Rasonaivo. Un coup gagnant car Mando, jusque-là transparent avec de nombreux déchets dans son jeu, parvenait à provoquer la faute dans la surface de vérité de l’Ajesaia. L’arbitre Lova montra le point de penalty et Mando comme à l’entraînement prit le gardien Manda à contre-pieds (68e).

A 2 à 2, la partie était loin d’être finie mais la CSDFC qui tenait ainsi le bon bout ne se laissa pas impressionner par l’Ajesaia et ce malgré la sortie sur blessure du gardien ivoirien, Stéphan Opinion, touché au genou droit. Comme on ne pouvait plus le remplacer, Hasina, pourtant excellent en attaque, se porta volontaire pour garder les buts durant les dix dernières minutes. Avec brio et notamment sur un bel arrêt d’un autre tir de Ravaka.

Gagne-petit. Avec ce point supplémentaire qui porte son bilan à 14, la CSDFC se trouve à une marche du bonheur car il lui reste à battre le 3FB, le petit poucet du groupe, lors de la dernière journée à Ampasambazaha. Des Tulérois qui n’ont plus goût à la vie après cette correction de 7 buts à 1 infligée, samedi à Ampasambazaha, par Zanakala. Avec 16 points, les Fianarois sont encore sous l’effet d’une menace car selon la logique, la CSDFC va se trouver devant en battant le 3FB et qu’il y a peu de chance pour que l’Adema qui aime jouer en gagne-petit, ne réalise un carton face à l’Uscafoot.

Mais le FCA Ilakaka, également à 15 points, n’est pas pour autant hors d’affaire car il lui faudrait aussi battre l’Ajesaia pour sauver sa tête. Le schéma le plus probable est donc cette victoire attendue de Disciples devant le 3FB. Une issue qui ferait déjà chavirer de bonheur toute la population de Betafo qui va enfin pouvoir accueillir des matches de Pro League sur son nouveau stade en couverture synthétique à qui il manquait tout juste la clôture extérieure promise par le Chef de Région.

Mais sur ce chapitre, les supporters du CSDFC sont prêts à faire le nécessaire quitte à ériger un mûr fait maison avec de la terre ou de déclencher l’opération « un élève, une brique » car c’est devenu une affaire d’Etat pour le développement de cette discipline dans une ville qui vit sur les beaux souvenirs laissés par Elatr’i Betafo.

Clément RABARY

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici