- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileCOVID-19Riposte à la pandémie de Covid-19 : Un projet de facilitation au...

Riposte à la pandémie de Covid-19 : Un projet de facilitation au commerce, pour les agriculteurs

Les mesures prises pour limiter la propagation de la Covid-19 et ses variants affectent plusieurs secteurs, principalement les sources de revenus de la population. Dans le secteur de l’agriculture, des producteurs et collecteurs ont déploré les pertes de valeur et les avaries de leurs produits, causées par les barrages sanitaires qui accroissent le temps d’acheminement vers les marchés. Afin de résoudre ce problème, le Conseil des ministres de mercredi dernier a souligné le droit de libre circulation des véhicules de transport de ces produits agricoles. Par ailleurs, un Projet d’appui à la commercialisation des produits agricoles (PACPA) est en cours de mise en œuvre, dans le cadre du RPSF (Rural Poor Stimulus Facility) financé par le FIDA (Fonds international de développement agricole). Un financement de 824.677 USD, soit environ plus de 3,12 milliards d’ariary est dédié à cette action. Selon le rapport du Conseil des ministres, le projet prévoit la construction d’un centre de collecte pour les paysans agriculteurs. Les coopératives se chargeront ainsi de collecter et de distribuer les productions vers les marchés de la ville, en concertation avec la Commune urbaine.  Ces acteurs assureront l’organisation de la distribution rapide des produits agricoles des paysans sur les grandes places de marchés de la Capitale, pour éviter la dégradation de ces produits. A noter que cette facilitation est indispensable, dans le cadre de la lutte contre la pandémie, qui engendre des difficultés pour le commerce à cause des barrières sanitaires aux frontières régionales.

Appuis. Les financements accordés à Madagascar se multiplient, dans le cadre de la lutte contre la deuxième vague de la Covid-19. Cette semaine, un accord de financement a également été signé avec l’AFD (Agence française de développement). Cet accord relatif à un montant de 500.000 euros, soit environ 2,2 milliards d’ariary permettra de renforcer les actions de riposte face à l’épidémie de Covid-19, aux niveaux individuel, communautaire et institutionnel. Selon l’AFD, ce financement vient en complément d’un premier financement octroyé en juin 2020 d’un montant de plus de 3,3 milliards d’ariary (750 000 euros), qui traduit un engagement de la France à travers l’AFD, de soutenir les actions contre la faim à Madagascar.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici