- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileCOVID-19Riposte contre la Covid-19 : La Fondation Akbaraly tend la main à...

Riposte contre la Covid-19 : La Fondation Akbaraly tend la main à l’Etat

Le secteur privé, via le principe de responsabilité sociétale d’entreprise, démontre une volonté farouche d’en finir dans les plus brefs délais avec la pandémie de la Covid-19.

« Votre présence aujourd’hui, je le répète, est très importante. Vous allez être nos conseils, vous allez nous assister et nous vous demanderons toute l’assistance dont nous avons besoin pour que l’opération se réalise dans les meilleurs délais. Et surtout dans les meilleures conditions ». Propos fermes d’Ylias Akbaraly, PDG du groupe Sipromad lors de la réunion d’information et de coordination d’un comité restreint regroupant des représentants de l’État et des corps diplomatiques, organisée à Ankorondrano le 19 avril dernier. Propos qui entendaient également souligner la volonté farouche du secteur privé d’en finir une bonne fois pour toute avec l’épidémie de la Covid-19 à Madagascar. Ce, à travers des actions de solidarité citoyenne de riposte contre la maladie impliquant l’État malgache, dont l’objectif est « d’aider tout Madagascar et sa population », toujours d’après le PDG du Groupe Sipromad. Pour ce faire, la fondation et ses sociétés entendraient mettre à disposition leurs équipes et leur savoir-faire. « En tant qu’hommes d’affaires, nous avons nos équipes internationales qui sont là, à votre disposition… pour que nous puissions avancer et atteindre cet objectif. Parce qu’une fois que nous aurons atteint cet objectif, nous pouvons être tranquilles », a lancé Ylias Akbaraly.

Bienvenue. Initiée par la Fondation Akbaraly, la réunion de lundi dernier a vu la participation de représentants de l’État malgache, tels que le secrétaire général auprès de la présidence de la République, le ministre de la Santé publique et le ministre des Affaires étrangères. L’événement a également vu la présence de représentants des corps diplomatiques ainsi que des partenaires techniques et financiers de Madagascar. Si les participants ont salué la prise de responsabilité de la Fondation, Dr Charlotte Ndiya a appuyé sur le point de l’urgence d’agir. « Je voudrais aussi féliciter la Fondation Akbaraly, c’est une excellente initiative. Nous l’avons attendue, nous avons espéré ce genre d’initiative, et maintenant elle est là. C’est la course contre la montre et on est à vos côtés, on va faire le maximum pour que l’équité soit le fondement de cette initiative ». La prise de responsabilité du secteur privé démontre encore une fois que la lutte contre la Covid-19 est une lutte commune. Le fait qu’une telle initiative n’ait pas été menée par l’État, qui dispose de la prérogative de puissance publique, et compte tenu de la situation épidémique dans laquelle le monde est plongé, fait poser des questions chez les observateurs de la vie publique.

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici