- Publicité -
lundi 15 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileEconomieProjet minier : Toliara ne doit plus être un cimetière de projets...

Projet minier : Toliara ne doit plus être un cimetière de projets selon l’économiste Hugues Rajaonson

Hugues Rajaonson, un scientifique spécialisé dans la science sociale et environnementale.

La question de la reprise de l’exploitation d’ilménite de Base Toliara continue de faire débat. Sur le terrain politique et au niveau de la population, les divergences sont toujours de mise. Les pro et les anti-Base continuent à se donner à une guerre de communication.

Quelques organisations non gouvernementales sont récemment entrées dans la danse en se rangeant du côté des détracteurs de ce projet minier. L’économiste Hugues Rajaonson donne son avis dans un post sur sa page Facebook. Pour lui, il est plus que jamais temps de faire en sorte que Toliara ne soit plus un éternel cimetière de projets.

Débat houleux

Face au débat houleux sur Base Toliara, Hugues Rajaonson s’exprime en tant que scientifique spécialisé dans les sciences sociales et environnementales. D’après son constat « Ce sont les opérateurs économiques qui font la loi en se faisant élire par des populations qui méconnaissent les enjeux économique, financier, juridique, politique, social et technologique de leur vote ». Selon lui « les Malgaches méprisent les politiciens parce qu’ils pensent que politique est synonyme de corruption, népotisme, démagogie, enrichissement personnel, exercice d’abus de pouvoir … Ils (les Malgaches) commencent aussi à rejeter les ONG car elles véhiculent des messages de conservation – préservation qui financent ensuite des projets au profit de quelques élites salariés qui bénéficient de beaucoup d’avantages (voiture 4×4, salaire conséquent, voyages à l’extérieur, etc.) Bref Base Toliara présente au moins deux belligérants : ceux qui pensent que l’exploitation de l’ilménite présente un danger à court, moyen et long terme pour les populations locales et ceux qui pensent qu’il faut profiter de l’opportunité offerte par l’économie mondiale avec une croissance de la demande d’ilménite ». Et lui de continuer : « Une opportunité manquée il y a quelques années, notamment lors du départ de la compagnie pétrolière. Cette dernière avait été pointée du doigt par des ONG face aux échouages de baleines et dauphins sur les plages à cause des relevés sismiques que la compagnie a effectués pour confirmer les données concernant le volume de la nappe pétrolière offshore. Il y a aussi le projet d’exploitation du gisement de grès bitumineux de Bemolanga dont la compagnie titulaire du permis a reporté l’exploitation à cause des propos d’ONG conservatrices – préservatrices de l’environnement.»

Hugues Rajaonson se pose, par ailleurs, la question : Que devrions-nous prioriser ? La préservation des forêts et/ou d’espèces animales et végétales ou l’exploitation industrielle, ici pétrolière ?

« Il faut avoir en tête que tous ces mouvements environnementaux viennent de pays qui se sont enrichis d’exploitations pétrolières et/ou minières aux dépens des ressources naturelles renouvelables [forêts, biodiversités]. Ces ONG qui jouent le rôle de moralisateurs profitent des capitaux provenant de pays qui se sont enrichis en détruisant leur milieu naturel et appauvris des pays et/ou peuplades. Ensuite, il faut ajouter que les grandes exploitations minières appliquent souvent des normes telles les normes de performance IFC qui obligent les entreprises à entrer dans les détails des opérations de préservation de l’environnement. Par ailleurs, les élus politiques actuels à Madagascar sont pour la plupart des entrepreneurs, donc des gens qui ne voient que leurs profits. Ils sont complètement dans le marché de la soif de rentes politiques. Enfin, les ONG dans le marché de la soif de financement de leurs projets qui profitent plus à leurs décideurs. Aujourd’hui, Toliara est condamné à être un vrai cimetière de projets».

Recueillis par R.Edmond

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

6 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici