- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicileÀ lireCovid-19 - variant indien : Une grave menace plane sur Madagascar

Covid-19 – variant indien : Une grave menace plane sur Madagascar

L’arrivée du vol en provenance de Paris, hier matin, a soulevé une vague d’inquiétudes chez les observateurs, notamment par rapport au nouveau variant indien à l’origine d’une véritable hécatombe en Inde actuellement : plus de 2.800 morts et un record de 350.000 nouvelles contaminations en 24h. Déjà repéré dans plusieurs pays (Belgique, Suisse, Grèce, notamment), ce variant indien n’a pas encore été signalé en France métropolitaine, mais en revanche, il serait déjà présent (un cas aurait été signalé) en Guadeloupe, territoire français d’outre-mer.

Dans la mesure où le vol d’hier, en provenance de Paris, ne semble pas être le dernier à atterrir à Madagascar, car d’autres vols sont encore prévus pour les prochains jours, la menace de voir arriver ce variant indien dans le pays perturbe les observateurs locaux. Effrayés par les scènes terriblement anxiogènes observées en Inde et diffusées sur les chaînes de télévision et la presse internationale, les Malgaches craignent surtout une nouvelle flambée épidémique à variant indien, si jamais un seul passager porteur de cette nouvelle souche venait à fouler le sol malgache et à le propager dans le pays. La remarque qui se répète repose sur le fait que des pays disposant de beaucoup plus de moyens financiers et techniques que Madagascar, n’ont pas réussi à empêcher l’introduction de ce variant indien sur leur sol. Que dire alors de la Grande île ? Jusqu’ici, le pays n’a jamais pu – ou su – garder ses frontières hermétiquement closes, parlant de circulation des personnes. Les observateurs estiment leurs craintes légitimes, face à ce variant indien qui représente alors une grave menace pour le pays. L’annulation de tout autre vol déjà programmé serait plus rassurante. Ce qui ne semble pas encore être à l’ordre du jour, du moins, pour l’instant.

Détecté en octobre 2020 dans le centre de l’Inde, ce variant indien dénommé B1.617, extrêmement contagieux, inquiète du fait de la double mutation particulièrement puissante observée chez cette souche. Aux dernières nouvelles, ce variant indien est plus potentiellement plus résistant au vaccin mais pas forcément plus mortel. Il n’en demeure pas moins que la flambée épidémique actuellement observée en Inde entraîne des conséquences graves : pénurie d’oxygène, manque de lits en réanimations et dans les salles communes des hôpitaux. Complètement saturées, les structures sanitaires indiennes n’ont d’autres choix que de renvoyer les malades chez eux. Quant aux morts, les crématoriums en plein air se multiplient.

Hanitra R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

7 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici