- Publicité -
mardi, mai 17, 2022
DomicileEconomieProgrès technique : Tendance vers l’agriculture numérique à fort rendement

Progrès technique : Tendance vers l’agriculture numérique à fort rendement

Le développement numérique avance à grands pas. Alors que Madagascar compte accélérer la mise en œuvre de la digitalisation des processus dans divers domaines d’activité, la tendance vers l’agriculture numérique gagne également du terrain dans les pays d’Afrique. Les drones, les satellites, les systèmes d’information géographique, les stations météorologiques et les analyses de pointe sont quelques-unes des technologies les plus prometteuses utilisées pour fournir des solutions aux défis de l’agriculture en Afrique. Telles sont les conclusions tirées des profils agricoles numériques conjoints réalisés par la BAD (Banque africaine de développement), la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) et le CGIAR (Groupe consultatif international pour la recherche agricole) dans trois pays africains. Ces profils, qui couvrent la Côte d’Ivoire, le Rwanda et l’Afrique du Sud, dressent la carte des défis et des possibilités d’une adoption à grande échelle de technologies numériques innovantes dans le secteur agricole. Outre la technologie numérique nationale et le cadre politique, les demandes des utilisateurs portent sur les chaînes de valeur et les services et applications agricoles numériques disponibles.

Rendements. « Dans l’avenir, l’agriculture sera activée par les données. Les approches classiques de la production alimentaire ne sont plus en mesure de suivre la demande en matière de systèmes alimentaires en croissance rapide ainsi que l’impact du changement climatique sur l’agriculture », a constaté Martin Fregene, directeur chargé de l’Agriculture et de l’Agro-industrie à la BAD. Les innovations technologiques et la numérisation offrent la possibilité de transformer l’agriculture africaine pour dégager des rendements plus élevés, augmenter la valeur ajoutée et assurer la production d’aliments plus nutritifs à une plus grande échelle, a-t-il soutenu. Selon la BAD, les trois profils étudiés dressent la carte des défis et des possibilités d’une adoption à grande échelle de technologies numériques innovantes dans le secteur agricole.

 Recueillis par Antsa R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici