- Publicité -
mardi 9 août 2022
DomicileCultureLa Teinturerie : Peinture, slam et danse pour la reprise des activités

La Teinturerie : Peinture, slam et danse pour la reprise des activités

Le vernissage de l’exposition Angano Vaovao de Clémentine Candela aura lieu le vendredi 14 mai à 18 h 30. (photo : La Teinturerie)

Voilà maintenant quelques semaines que ce haut lieu culturel qu’est la Teinturerie a fermé ses portes au public en raison de la crise sanitaire. Pour la reprise, elle propose deux événements ce vendredi et celui de la semaine prochaine.

Le premier événement programmé pour ce vendredi 07 mai 2021 est un spectacle combinant slam et danse contemporaine. L’intitulé de l’événement annonce déjà la couleur : Ôseanika. Selon la description faite par les artistes concepteurs, il s’agirait de plonger dans un monde de questionnements et d’histoire sur une identité presque perdue. A se demander si Ôsea est une grande île ou un petit continent. Les artistes derrière ce spectacle aussi intrigant que psychédélique ne sont autres que Nirina, Ludo, Rado, Giano, Andriamisetra, Vitsika, Joana et Ariry. L’ouverture des portes est fixée à 16 h et la jauge est limitée à 50 publics.

Les nouveaux contes. A partir du vendredi 14 mai jusqu’au jeudi 10 juin 2021, ce seront les œuvres de l’artiste peintre Clémentine Candela qui investiront le local de la Teinturerie à l’occasion de l’exposition Angano Vaovao ou Les nouveaux contes. L’artiste est connu pour ses figures totémiques qui interrogent sur le rapport à l’imaginaire et aux symboliques. A travers cette exposition, elle compte bien  transporter les visiteurs à travers un voyage sans frontière et où forment et figures sont les seuls mots d’ordre. Ce sera également l’occasion de replonger vers une culture des îles puisque le travail de Clémentine Candela s’apparente de très près aux cultures malgaches et mahoraises.

Avec ces deux événements, les artistes et La Teinturerie comptent reprendre peu à peu le contact avec le public local tout en espérant que la situation sanitaire s’améliore pour redonner des ailes au secteur de la culture qui était sur la bonne voie avant l’arrivée du variant sud-africain de la Covid-19.

Anja RANDRIAMAHEFA

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici