- Publicité -
samedi 25 juin 2022
DomicileÀ lireLutte contre la Covid-19 : La vaccination de toutes les personnes majeures en...

Lutte contre la Covid-19 : La vaccination de toutes les personnes majeures en vue

La patience est de mise pour la tranche d’âge comprise entre 18 à 59 ans car le calendrier vaccinal sera encore annoncé ultérieurement.

Tous citoyens adultes à Madagascar qui souhaiteront se faire vacciner contre la Covid-19 pourront recevoir des injections. Les cas actifs ainsi que les personnes ayant déjà contracté le virus seront par contre exclus des bénéficiaires.

Elargissement de la cible vaccinale. « Les vaccins anti-Covid ne seront pas uniquement réservés au public ciblé, ils seront également administrés à tous les citoyens majeurs », a rassuré le Directeur de la promotion de la santé (DPS) auprès du ministère de la Santé publique, Dr Manitra Rakotoarivony face à la grogne du grand public. Il s’agit de la tranche d’âge comprise entre 18 et 59 ans car les personnes âgées, c’est-à-dire, les 60 ans et plus sont déjà incluses dans les première et deuxième vagues des bénéficiaires. « Concernant le calendrier, le programme détaillé sera communiqué ultérieurement. Pour le moment, les efforts se concentrent sur les personnes prioritaires mais les retardataires qui n’ont pas pu s’inscrire pourront toujours rejoindre cette troisième vague des plus de 18 ans le moment venu », a-t-il souligné. Le choix des 18 ans et plus n’est pas fortuit, d’après le DPS car ils sont plus confrontés à la forme grave de cette maladie par rapport aux mineurs.

Sélection. Les réactions fusent de partout après l’annonce de la liste des personnes prioritaires car compte tenu de la flambée des cas de Covid-19 dans le monde, tous les citoyens souhaitent accéder à la vaccination. Cependant, le Dr Manitra Rakotoarivony a indiqué que les vaccins anti-Covid ne seraient pas administrés aux malades ainsi qu’aux personnes guéries de la Covid-19. « La vaccination est une méthode préventive et non curative ce qui ne nécessite aucunement la vaccination des cas actifs. En pratique, une personne déjà infectée est immunisée pendant un certain temps », a-t-il indiqué.

Sites. Pour le moment, les sites de vaccination pour les personnes majeures souhaitant se faire vacciner ne sont pas encore communiqués. Le ministère de la Santé publique a cependant déjà publié les sites pour les autres personnes ciblées. Pour le personnel de santé, la vaccination aura lieu dans les Centres hospitaliers universitaires (CHU) pour ceux qui exercent dans les grandes villes et les Centres hospitaliers de référence de district (CHRD), pour ceux dans les districts et régions. En ce qui concerne les forces de l’ordre, l’administration des vaccins se fera au Centre hospitalier de Soavinandriana (CENHOSOA) et dans les infirmeries de Garnison. Pour les plus de 60 ans, les vaccinodromes dans les ex chefs-lieux de province, y compris Antsirabe et Sambava ainsi que les Centres de santé de base les accueilleront. Pour les diabétiques, la vaccination se fera dans les antennes de l’AMADIA, CSB et CHRD. Les personnes à risques comme les personnes obèses, hypertendues et asthmatiques pourront par contre rejoindre les CSB, CHRD, CHRR et CHU.

Inscriptions. Pour les forces de l’ordre et le personnel de santé, les inscriptions s’achèveront demain. Pour les plus de 60 ans, les inscriptions débuteront demain au niveau des CSB et elles devront se munir d’une Carte d’identité nationale (CIN). Idem pour les personnes à risques mais en plus de la CIN, elles sont invitées à présenter leurs dossiers médicaux. Pour les diabétiques, les intéressés ont pu s’inscrire auprès des antennes de l’AMADIA depuis le 3 mai.

Narindra Rakotobe.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Signe du bonheur

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici