- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueDiplomatie : L’équipe présidentielle est-elle à la hauteur des attentes ?

Diplomatie : L’équipe présidentielle est-elle à la hauteur des attentes ?

Patrick Rajoelina, Anja Ramanampisoa et Murielle Ramanamirija s’occupent des questions diplomatiques.

Le président de la République bénéficie de la présence de plusieurs hauts responsables qui s’occupent de la question diplomatique et qui veillent sur la santé des relations internationales du pays.

La nomination récente de Patrick Rajoelina dans le cabinet présidentiel avec le titre de conseiller spécial en charge de la diplomatie et de la coopération économique renforce le dispositif présidentiel déjà en place pour les actions extérieures du pays. Ce français d’origine malgache vient à la rescousse de l’équipe présidentielle qui fonctionne déjà avec la présence de deux autres hauts responsables qui s’occupent du portefeuille des relations internationales. Il s’agit notamment de Murielle Ramanamirija, conseillère spéciale en charge des relations internationales ainsi que de la directrice des relations internationales auprès dela présidence de la République, Anja Ramanampisoa. L’arrivée de Patrick Rajoelina porte, à cet effet, à trois le nombre des responsables de ce portefeuille dans l’entourage de Andry Rajoelina. Autant dire que la question diplomatique est une préoccupation présidentielle.

CVO. Il est maintenant question de savoir si, vu l’effectif des têtes qui vont dorénavant s’occuper des actions extérieures du pays et de la défense de la position malgache sur le plan international, le rayonnement du régime va s’accroître. Le pays va-t-il pouvoir finalement faire entendre sa voix sur la scène internationale. Cette équipe présidentielle va-t-elle réussir là où d’autres ont échoué ? Dans le contexte actuel de propagation du Coronavirus, Patrick Rajoelina et consorts auront la lourde tâche de faire renverser la tendance en faveur de la position du régime concernant la tisane CVO.

Critiques. Ce produit de la pharmacopée malgache veut s’imposer sur la scène internationale comme une « solution efficace » contre la propagation du virus. Mais, le régime n’a récolté que des critiques, voire des moqueries, surtout de la part des médias internationaux. Sur ce plan, l’objectif de vouloir obtenir l’adhésion des pays étrangers à ces solutions avancées par l’Etat malgache pour endiguer la propagation du Coronavirus n’a pas été atteint. Même dans les pays où Madagascar bénéficie de la présence d’une représentation diplomatique, la promotion de ce « produit-pays » n’a pas décollé.

 Statu quo. D’autres dossiers sensibles attendent également l’efficacité de ces hommes et femmes du président. La revendication des îles Eparses se trouve actuellement au centre des relations franco-malgaches. Le statu quo sur le dossier démontre un bras de fer diplomatique entre les deux pays qui veulent la souveraineté sur les îles Glorieuses, Europa, Bassas da India et Juan de Nova. Ce dossier marque le premier quinquennat de Andry Rajoelina et demande un dénouement à la hauteur de ses promesses qui mettent en avant le retour de la souveraineté malgache sur ces îles. Patrick Rajoelina, Anja Ramanampisoa et Murielle Ramanamirija seront-ils alors capables de faire fléchir la position intransigeante de la France sur cette question. En tout cas, le ministre des Affaires étrangères, Liva Tehindrazanarivelo, l’autre bras armé du gouvernement qui s’occupe également de la diplomatie, tâtonne sur le dossier.

Mauvaise réputation. Le renforcement de la présence malgache sur le plan international est aussi un autre chantier qui attend ces matières grises de la diplomatie malgache. La question handicape le pays avec sa faible présence à l’international. Et vont-ils pouvoir redresser la situation et développer l’influence du pays via les représentations consulaires et diplomatiques. Jusqu’à présent, même là où le pays a déjà ouvert des représentations, l’absence d’ambassadeurs reste un état de fait, alors que leur redynamisation, malgré leur mauvaise réputation, constitue un levier pour le développement de la coopération internationale du pays.

Rija R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

7 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici