- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicileCulturePatrimoine architectural : Palais du faritany d’Antsiranana, une vieille bâtisse

Patrimoine architectural : Palais du faritany d’Antsiranana, une vieille bâtisse

L’histoire du bâtiment reste inconnue pour les citoyens lambda. ( crédit photo : Eugénie )

Ses toits presque déchirés hébergent des réunions et des conférences de presse ; ses portes sont toujours ouvertes aux politiciens et aux anciens administrateurs nostalgiques. Le Palais du faritany d’Antsiranana demeure un lieu de rendez-vous malgré son état lamentable. Entre ses murs totalement défraîchis, le Palais du Faritany abrite des bureaux et des salles de conférence.

Construit durant la deuxième moitié de la Deuxième République, à l’époque c’était le bâtiment public le plus majestueux après la Résidence du gouverneur de la région construite pendant l’époque coloniale. Implanté à proximité d’un petit camp de la gendarmerie, il était l’endroit le plus sécurisé de la ville. Ce palais est le centre de décision provinciale et a accueilli les présidents de faritany qui s’y sont succédé.

« C’est plus qu’un bureau, ce palais est un patrimoine bâti », a exprimé un vétéran. Fierté d’une jeune province créée à la fin de l’année 1956, le Palais du faritany est désormais devenu un parc où les oiseaux font leurs nids entre les hélices du ventilateur au plafond. Bien qu’il fût un nid douillet pour les représentants du gouvernement central avant les années 1990, le Palais du Faritany a été aussi secoué par différents phénomènes naturels et catastrophes politiques. Avec bientôt 40 ans d’existence, cette grande maison a été témoin des évènements régionaux et nationaux. Les autorités qui se sont succédé ont cependant négligé la valeur de ce patrimoine. De plus, la situation économique, qui n’arrête pas de péricliter, n’a pas permis aux responsables de l’entretenir.

Mal entretenu, dépassé par la réalité, le Palais du faritany d’Antsiranana est en mauvais état. Figé depuis des décennies, sans que tous ces responsables n’aient pu remuer le petit doigt pour le réhabiliter. Le moins qu’on puisse dire c’est que le PFA, le patrimoine architectural, est totalement délaissé, si bien qu’on constate que certaines salles, pour différentes raisons, menacent de tomber en ruine et ont grand besoin d’être restaurées.

Iss Heridiny

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici