- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieConstruction de routes : Une machine à béton extrudé pour accélérer les travaux...

Construction de routes : Une machine à béton extrudé pour accélérer les travaux d’infrastructures  

Madagascar affiche un progrès technique dans la construction d’infrastructures routières.

Le progrès technique dans le secteur de l’aménagement et des travaux publics avance à une vitesse V. Le ministère de tutelle a présenté un nouvel engin permettant de construire 500 à 1000 m de béton extrudé par jour.  

Une grande première pour Madagascar. La machine à béton extrudé est déjà opérationnelle au niveau des chantiers du MATP (Ministère de l’Aménagement du territoire et des Travaux Publics), notamment pour la réalisation de la sécurisation de la Rocade d’Iarivo, reliant Andranobevava à By-Pass. « Cette machine permet de réaliser très rapidement les bétons extrudés pour sécuriser les usagers. Il permet de construire les MLV (Murets véhicules légers) pour les passages piétons, les bordures glissières de sécurisation de type GSS2 en terre-plein centrale, les bordures de Type 1 ou T1 pour les limites des bandes vertes et les îlots directionnels au niveau des giratoires. C’est une nouvelle technique qui permet d’accélérer considérablement la réalisation des travaux d’infrastructures », a indiqué le MATP, dans sa présentation de la machine.

Utiles. D’après les explications, le béton extrudé permet de séparer physiquement les différents trafics, d’empêcher les véhicules d’empiéter ou de stationner sur les espaces réservés. En cas de collision, il empêche également les véhicules de se retrouver sur les bordures de routes, risquant de faucher les piétons. À noter que ce genre de structure est déjà en place sur les 8,2 km de la Rocade Iarivo. D’après les informations présentées par le MATP, cette structure en béton n’a pas besoin d’entretien, sauf les entretiens courants tels que le lavage et la remise à neuf de la peinture. Elle a une durée de vie de 50 ans, présente un rendement élevé et permet d’assurer la qualité. En outre, sa mise en service est rapide car la résistance du béton est suffisante en seulement 24h. Bref, pour le MATP, cette nouvelle machine permet à Madagascar de réaliser rapidement ses projets, qui ouvrent les portes vers l’émergence.

Durabilité. Selon les présentations, le respect de l’environnement et la durabilité figurent parmi les priorités du ministère, dans la réalisation des projets d’infrastructures. Avec l’appui de la Banque Mondiale, le Gouvernement prévoit de mettre en œuvre le « projet de durabilité du secteur routier à Madagascar », dont l’objectif est d’améliorer l’état et la durabilité du réseau routier à Madagascar à travers des travaux de maintenance de Routes Nationales asphaltées. Selon l’Agence Routière, rattachée au MATP, cette initiative s’aligne sur plusieurs engagements du plan Émergence pour Madagascar. Par ailleurs, dans le but d’anticiper et de gérer les impacts environnementaux et sociaux éventuels du projet, des documents ont été élaborés en conformité à la fois avec la législation nationale et les exigences du cadre environnemental et social de la Banque Mondiale.

Antsa R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici