- Publicité -
dimanche 14 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileSportsHaltérophilie – Championnats d’Afrique : La délégation malgache reste à quai

Haltérophilie – Championnats d’Afrique : La délégation malgache reste à quai

Cinq haltérophiles prévus s’envoler pour Nairobi sont bloqués au pays faute de vol.

Déception. Sauf une solution de dernière minute, les haltérophiles malgaches pourraient manquer les Championnats d’Afrique à Nairobi, Kenya. À vingt-quatre heures du coup d’envoi de ces joutes continentales qualificatives pour les Jeux Olympiques de Tokyo, la délégation malgache est encore bloquée à domicile faute de vol. «  Nous devions rallier Nairobi avec le vol de la compagnie Ethiopian Airlines via Addis-Abeba dimanche dernier, mais, le vol a été annulé. L’alternative est le vol d’Air France trop coûteux et très long pour les athlètes car il faut passer par Paris et Doha. Et là, nous sommes bloqués au pays sans solution. Nous lançons un appel au chef de l’Etat pour voir notre cas. », a expliqué Harinelina Andriamanarivo, président de la Fédération malgache d’haltérophilie, hier, au cours d’une conférence de presse. Les réservations d’hôtel et les droits de participation ont déjà été effectués par le clan malgache. « Nous n’avons pas de souci sur le plan financier car nous avons bénéficié d’une subvention venant du ministère de la Jeunesse et des Sports », continue le président de la Fédération.

Qualification olympique. Une des disciplines pourvoyeuses de médaille pour la Grande Île aux différentes compétitions internationales comme lors des Jeux des Îles et les Jeux Africains, l’haltérophilie risque gros cette fois-ci. Ces championnats d’Afrique ont été initialement prévus se tenir à Madagascar du 16 au 23 mai, mais, annulés pour cause de Covid-19. « Cela fait deux ans que nous avons préparé ces échéances continentales. Les athlètes ont sacrifié leurs études et emplois pour tenter une qualification olympique. Là, nous avons deux haltérophiles qualifiés pour les Jeux Olympiques, mais, l’absence à Nairobi pourrait leur coûter cher pour le classement mondial et les points en jeu. »,  argue Harinelina. Les haltérophiles sont dans l’expectative et lancent un appel à l’État. « C’est frustrant de ne pas pouvoir disputer ces championnats d’Afrique après tant d’années d’efforts. Tout rêve d’athlète est de se qualifier pour les Jeux Olympiques. », a fait savoir Rosina Randafiarison, la leveuse de fonte en bonne position pour arracher le ticket pour Tokyo. L’intervention du président du Comité Olympique malgache, Siteny Randrianasoloniaiko, auprès du Gouvernement kenyan a permis à la Fédération malgache d’haltérophilie d’éviter la suspension de quatre ans et l’amende d’un million de dollars. Le Kenya a accepté de sauver Madagascar en organisant la compétition du 27 au 31 mai. Harinelina Andriamanarivo est aussi candidat au poste de vice-président de la Confédération africaine d’haltérophilie et devrait se contenter d’un vote en ligne. Histoire à suivre… car il n’est pas encore trop tard pour partir au Kenya à condition d’avoir un vol.

Liste des athlètes

Rosina Randafiarison (45kg)

Sitraka Randrianandrasana (71kg)

Tojo Eric Andriantsitohaina (67 kg)

Eric Andriantsitohaina (61 kg)

Ricardo Elariont Ramiarimanana (55 kg)

T.H

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici