- Publicité -
mardi 28 juin 2022
DomicileEconomieReprise d’Ambatovy : Bonnes  perspectives pour la relance économique

Reprise d’Ambatovy : Bonnes  perspectives pour la relance économique

Les exportations de nickel d’Ambatovy reprennent.

La crise sanitaire est encore là. Mais elle prendra fin un jour. En attendant, un vent d’espoir souffle sur l’économie malgache avec la reprise des exportations d’Ambatovy et les millions de dollars de recettes en devises attendus.

En effet, Ambatovy a annoncé récemment un premier envoi de 280 tonnes de nickel. Les 14 conteneurs de  nickel envoyés sur le marché international marque, en tout cas, un nouveau départ pour l’industrie minière malgache dans laquelle Ambatovy tient une place de premier ordre.

Avenir radieux

Avec ce que cela suppose de bonnes perspectives pour le commerce extérieur quand on sait que les exportations de nickel et de cobalt d’Ambatovy se placent au premier rang des pourvoyeurs de devises. Faut-il en effet  rappeler que les produits miniers d’Ambatovy représentent 32% des recettes d’exportation de Madagascar. Et l’avenir s’annonce de plus en plus radieux quand on sait que les perspectives sont très bonnes en ce qui concerne le cours mondial du nickel. En effet, depuis le 4éme trimestre 2020, le cours du nickel s’établissait à 15 950 USD la tonne, soit une hausse de 12,0 % par rapport au 3e trimestre 2020 et de 3,7 % par rapport au 4e trimestre 2019. En début d’année 2021, la hausse s’est accélérée puisque les cours ont commencé à dépasser les 17 000 USD la tonne, atteignant même plus de 18 000 dollars. D’après les analystes du marché mondial du nickel, « cette flambée des prix s’explique principalement par les inquiétudes qu’ont les marchés vis-à-vis du niveau d’approvisionnement et de production des principaux producteurs mondiaux de minerais que sont la Nouvelle-Calédonie et les Philippines. En Nouvelle-Calédonie, notamment du fait du conflit autour de la reprise de l’usine du Sud de Vale qui est mise à l’arrêt, des blocages des approvisionnements de la SLN et des difficultés techniques de KNS (usine du Nord), les opérateurs sont loin d’atteindre leur capacité nominale. Aux Philippines, le gouvernement a ordonné l’arrêt de l’activité minière sur l’île de Tumbagan pour des causes environnementales. De même, les spéculateurs anticipent une hausse de la demande importante des véhicules électriques, utilisant des batteries lithium-ion ».

Relance économique

En tout cas, cette reprise des exportations d’Ambatovy aura son pesant d’or dans la relance économique. « La reprise  des activités d’Ambatovy couplée avec la redynamisation des autres industries permettra de retrouver graduellement un dynamisme au niveau du secteur secondaire à Madagascar » affirment les analystes. En somme, le secteur minier va retrouver sa position de porteur de croissance. Avec en tête, Ambatovy et ses 9 000 emplois directs et autres milliers d’emplois induits ses 240 millions de dollars d’achats locaux, ses plus de 3,3 milliards de dollars de contrats et d’achats locaux depuis 2007 ainsi que sa collaboration avec plus de 550 PME locales. Ambatovy représente huit milliards de dollars d’investissements, c’est le plus grand investissement direct étranger (IDE) à Madagascar.

R.Edmond

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici