- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicilePolitiqueMinistre Tehindrazanarivelo Djacoba : Participation au Sommet extraordinaire de la SADC

Ministre Tehindrazanarivelo Djacoba : Participation au Sommet extraordinaire de la SADC

Le ministre des Affaires étrangères, le Dr Tehindrazanarivelo Djacoba, au Sommet extraordinaire de la SADC.

Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, le Dr Tehindrazanarivelo Djacoba, est rentrée au pays, hier matin, après avoir pris part la semaine dernière au Conseil des ministres et Sommet extraordinaire de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) à Maputo, Mozambique. Au cours du Conseil des ministres, en amont du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, les discussions ont porté sur la mise en œuvre des décisions prises lors du dernier Conseil des ministres, l’état de la pandémie de Covid-19 dans la région de la SADC, la mise en œuvre du Plan stratégique indicatif de développement régional (RISDP) 2020-2030, le progrès de la création du Centre des opérations humanitaires et d’urgence ainsi que du Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, la réponse de la SADC au terrorisme qui sévit au Nord du Mozambique, la sécurité alimentaire dans la région ou encore la représentativité des femmes en politique et aux postes de décision au niveau de l’organisation régionale, entre autres.

Médecine traditionnelle. Au cours de l’une de ses interventions, le ministre a reconnu le rôle primordial de la médecine traditionnelle dans la lutte contre les menaces affectant la santé publique, et l’alternative qu’elle représente pour atténuer la dépendance aux aides et assistances étrangères. Il en a profité pour évoquer la production par Madagascar, du

« Tambavy » Covid-Organics et du CVO Plus, remède traditionnel amélioré, pour faire face à la Covid-19. Il a également attiré l’attention du Conseil sur les pratiques de certains pays qui appliquent des conditions d’accès différentes à leur territoire selon le type de vaccin administré. Le chef de la diplomatie malgache a plaidé en faveur de la non-discrimination entre personnes vaccinées dans la mesure où les vaccins utilisés dans les États de la région sont reconnus par les différentes autorités sanitaires internationales et nationales compétentes.

Défi. S’agissant de la sécurité alimentaire, le ministre a signalé que Madagascar est particulièrement concerné par ce défi, notamment dans le Sud du pays. Il a indiqué que Madagascar s’est fixé comme objectif « l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire par l’émergence d’un secteur agricole moderne », d’après le « Velirano » n° 9 du président de la République. En rappelant les efforts fournis par le gouvernement malgache pour mettre un terme à ce fléau, le ministre a souligné que l’État malgache s’est engagé à passer de l’assistance d’urgence à la résilience et au développement.

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici