- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileCultureIls ont fait le buzz... : Les prix des produits du quotidien...

Ils ont fait le buzz… : Les prix des produits du quotidien éclipsés par le Sud

Quand Gail Borgia, les « Ndatibe », les Facebookeurs « éclairés » de tout bord, se crêpent le chignon sur les réalités du « kere » dans le Sud de Madagascar, la montée des prix des produits de tous les jours a failli passer inaperçue. La réalité, relayée sur « Facebook », est une flambée incroyable du prix de l’huile par exemple. Dans certains quartiers de la capitale, la bouteille atteint plus de 10 000 ariary. Sur les réseaux sociaux, des mères surtout, témoignent.

Cerise sur le gâteau, les grandes villes commencent toutes à en pâtir. À Toamasina, une femme se demande : « est-ce qu’il y a des contrôleurs du ministère du Commerce, parce que les grossistes font ce qu’ils veulent ?! ». Si dans le Sud, la journaliste Gail Borgia a pointé sur son compte « Facebook » personnel, les affres de la famine ; dans les autres régions, celle-ci pourrait être une réalité au train où vont les choses.

On s’attend donc, d’ici quelques jours, à des images des contrôleurs du commerce visitant quelques vendeurs, épiceries… À grand renfort de partage et de dévotion, à force, c’est devenue une litanie numérique. Puisque la réalité est là, il suffit de faire quelques pas dans les marchés d’Antananarivo pour la constater.

Maminirina Rado

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici