- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicilePolitiqueAndry Rajoelina : Vers l’annonce de mesures contre la hausse des prix

Andry Rajoelina : Vers l’annonce de mesures contre la hausse des prix

La dernière intervention du chef de l’Etat dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire remonte au 13 juin 2021.

Un mois et trois semaines après son intervention à Tolagnaro, le président de la République va de nouveau crever le petit écran demain soir pour répondre en direct aux questions brûlantes d’actualité posées par deux journalistes.

13 juin 2021 à Tolagnaro. C’était à cette date et dans cette ville que le président Andry Rajoelina a fait pour la dernière fois une intervention dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Laissant au Premier ministre Christian Ntsay le soin de monter trois fois de suite sur le plateau de la TVM pour faire le point sur la situation de la Covid-19 et s’exprimer sur les affaires nationales marquées récemment par le projet d’attentat contre le président de la République.

Variant Delta. Demain, le numéro Un de l’Exécutif va reprendre le micro au terme de la énième période de 15 jours d’état d’urgence sanitaire. L’occasion pour le chef de l’Etat de reparler du coronavirus qui continue de circuler dans un certain nombre de districts mais aussi de souligner que Madagascar est épargnée jusqu’ici par le variant Delta présent dans 132 pays dont les îles voisines. Un variant plus dangereux et contagieux qui amènera sans doute le président de la République à maintenir la fermeture des frontières et le respect des gestes barrières afin de préserver la santé de la population. En d’autres termes, il n’est pas exclu que l’état d’urgence sanitaire soit prolongé pour une nouvelle période de 15 jours. Le décret y afférent pourrait être pris aujourd’hui en Conseil des ministres, après avis de la présidente de l’Assemblée nationale, du président du Sénat et du président de la Haute Cour Constitutionnelle.

Solutions. Dans le même esprit, le président Andry Rajoelina va signifier qu’il se soucie également de la « santé économique » des Malgaches fortement affectée par le virus de l’inflation. Face à la baisse du pouvoir d’achat de l’immense majorité des ménages, il va annoncer des mesures et solutions visant à contenir la flambée des prix, en ce qui concerne tout particulièrement les Produits de Première Nécessité (PPN) avec en premier lieu le riz dont le « kapoaka » atteint 1.000 ariary en certains endroits du pays. Sans compter l’huile alimentaire, le sucre et bien d’autres produits de consommation courante.

Apollo 21. Le président de la République pourrait aussi parler du « vaste plan d’élimination et de neutralisation de dirigeants » dont il était la cible principale. Et ce, tout en se défendant de s’immiscer dans les affaires judiciaires car « il est le garant de l’indépendance de la Justice », selon la Constitution qui consacre par ailleurs, le principe de la séparation des pouvoirs. En revanche, rien n’empêche Andry Rajoelina de dire qu’« Apollo 21 » n’est pas, mais pas du tout du cinéma, tel que l’atteste le renforcement de sa sécurité. Pour ne citer que les indices les plus visibles comme le véhicule militaire – équipé d’un fusil mitrailleur sur le toit – qui ferme désormais le cortège présidentiel ou encore les miradors ou guérites qui viennent d’être érigés aux quatre coins de la résidence du chef de l’Etat à Ambatobe. Un dispositif sécuritaire face à ceux qui voulaient projeter (au propre comme au figuré) le film de l’assassinat du président haïtien à Madagascar.

R.O

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici