- Publicité -
samedi 28 janvier 2023
DomicileSociétéEducation nationale : Une lettre d’engagement pour les enseignants recrutés

Education nationale : Une lettre d’engagement pour les enseignants recrutés

Le directeur de l’INFP, Noué Randriamananjatovo, a indiqué que les enseignants seront contraints de signer une lettre d’engagement.

Pour pallier au manque d’effectif des enseignants, le ministère de l’Education nationale (MEN) a procédé au recrutement de 3.077 enseignants du primaire et du collège. Ils se sont vu remettre leur titularisation en tant que fonctionnaires depuis la semaine dernière. Ils seront affectés dans les zones éloignées du pays et seront contraints d’y rester durant les cinq ans à venir. « Ils ne pourront pas effectuer de demande d’affectation. Ils seront affectés dans les zones 2 et 3 et ils ont signé une lettre d’engagement pour cela » selon le directeur de l’Institut national de formation pédagogique (INFP), Noué Randriamananjatovo avant d’ajouter que « les enseignants issus des centres de formation de Toliara, Sambava, Antalaha, Mahabibo, Maroantsetra, Maintirano, Ambovombe, Maevatanana, Antsohihy, Ambanja, Mandritsara et Antsiranana ont déjà reçu leur arrêté de nomination. Ceux d’Antsirabe, Ambositra et Atsinanana vont recevoir le leur au cours de cette semaine » . Ces enseignants vont ainsi rejoindre leurs postes respectifs après deux ans de formation. D’après toujours ce responsable, cette initiative a été prise par le ministre de l’Education nationale, le Dr Marie Michelle Sahondrarimalala, qui s’aligne au « velirano 4 » dont l’ambition est de rehausser la qualité de l’éducation.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici