- Publicité -
samedi 24 septembre 2022
DomicileÀ lireAndry Rajoelina à Paris : Ouverture des frontières prévue en octobre

Andry Rajoelina à Paris : Ouverture des frontières prévue en octobre

L’ouverture des frontières se fera d’une manière progressive.

Rencontre entre Madagascar et le patronat français hier pour le deuxième jour de la REF 2021 à l’Hippodrome de Longchamp.

Test rapide. « Les relations entre Madagascar et la France sont anciennes et fructueuses », a souligné d’emblée le président délégué du MEDEF, Patrick Martin. Le président Andry Rajoelina de confirmer « les liens historiques entre la France et Madagascar ». Deux pays qui n’ont pas été épargnés par la pandémie de Covid-19 mais à des degrés différents. « Vous avez pris des mesures efficaces », a lancé le représentant du MEDEF à l’endroit du numéro Un malgache. Lequel venait d’ailleurs d’être testé négatif lors d’un test effectué lors de la visite des stands et dont les résultats sont connus en 1 minute. Un test rapide qui a séduit le …TGV.

Ouverture progressive. En revanche, le chef de l’État malgache n’envisage pas de rouvrir rapidement les frontières « afin de protéger Madagascar du variant Delta ». Selon les projections, « l’ouverture des frontières pourrait avoir lieu d’ici octobre, c’est-à-dire dans deux mois ». Cela dépend surtout, a-t-il ajouté, de la situation dans les pays de provenance des passagers des lignes aériennes. Et ce, pour répondre au représentant des Aéroports de Paris (ADP) qui a posé la question.  Le ministre du Tourisme de faire savoir que « le pays se prépare depuis janvier à la réouverture des frontières en vaccinant notamment l’ensemble des opérateurs touristiques, la totalité de la population de Nosy Be et celle de Sainte-Marie ». En tout cas, ce sera une ouverture progressive et non tout de suite totale.

Madagascar avance.  Le président Andry Rajoelina a effectivement reconnu la veille que « la pandémie a fortement impacté le secteur du tourisme. Les secteurs connexes tels que celui de l’artisanat local mais surtout le transport aérien se retrouvent en grande difficulté ». Le représentant d’Airbus de faire remarquer que « s’il n’y a pas de liaison aérienne, les touristes ne viendront pas ». En tout cas, le chef de l’État compte sur la venue d’investisseurs et d’hommes d’affaires francophones après la REF 2021 qui est l’occasion de « voir ensemble de quelle manière on peut avancer ». Et d’assurer que « Madagascar avance. Madagascar se construit ».

4 milliards d’euros. Madagascar construit également. Entre autres et non des moindres, la nouvelle ville Tanamasoandro. « Un projet qui nécessite 4 milliards d’euros d’investissements », rappelle l’invité d’honneur de la REF 2021. En annonçant dans la foulée qu’ « on va commencer par le quartier des ministères ». Le locataire d’Iavoloha d’annoncer aussi « la construction de 40 000 logements sociaux » qui fait partie de ses « Velirano ». « Ce ne sont pas des promesses mais des engagements », spécifie-t-il. Concernant l’attribution des marchés, il a assuré qu’ « il est important de prendre en premier lieu la qualité et la durabilité ». Tout en tenant compte, au propre comme au figuré, du délai d’exécution des travaux et du mieux disant. À l’image du président Andry Rajoelina qui a…mieux dit les choses devant tout un parterre d’entrepreneurs francophones qui ont été séduits hier « par la qualité des réponses » apportées par le chef de l’État malagasy. Si le promoteur du CVO+ a été testé négatif à la Covid-19, son test devant les entrepreneurs francophones était en revanche positif.

R.O

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

6 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici