- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueTrésor : Paiement des indemnités toujours suspendu

Trésor : Paiement des indemnités toujours suspendu

Selon la ministre de l’Economie et des Finances, de nombreuses plaintes sur la corruption au niveau du trésor ont été enregistrées.

La ministre de l’Economie et des Finances a dénoncé la corruption au niveau du Trésor public et a pris des mesures pour lancer l’assainissement.

Les caisses du trésor public ne sont ouvertes, depuis presque deux semaines, que pour les salaires des fonctionnaires de l’Etat. Cette disposition est entrée en vigueur depuis le conseil des ministres du 18 août dernier qui a décidé la suspension des autres types de paiement au niveau du Trésor public faisant suite au limogeage de Ihaja Ranjalahy au poste de directeur général de cette institution financière publique. Et la mesure est effective. Hier, un haut responsable, membre du cabinet d’une institution, s’est rendu à la caisse du trésor afin de percevoir ses indemnités. Mais ce dernier est rentré bredouille.

Assainissement. Même les prestataires de service de l’Etat devront se plier à cette décision qui restera en vigueur, selon le conseil des ministres du 18 août, jusqu’à la nomination du nouveau directeur général du Trésor public. La semaine passée, le ministre de l’Economie et des Finances a affirmé que le nouveau patron du trésor public « sera connu dans les prochains jours ». L’accent est mis sur l’assainissement qui devrait avoir lieu au niveau de cette institution quand la nouvelle ministre a annoncé les raisons de la mesure de suspension. Selon certaines sources, la nomination pourrait avoir lieu demain en Conseil des ministres. La nomination du nouveau secrétaire général de ce ministère, dont le poste a été laissé vacant depuis la promotion de Rindra Rabarinirinarison à la barre à Antaninarenina, est également attendue demain.

Ampamoaka. En tout cas, la course est ouverte pour briguer les postes les plus convoités au sein de ce ministère stratégique. Les réseaux sociaux qui restent très actifs sur ce sujet, depuis un certain temps, ont déjà rendu son verdict. Un cadre supérieur du ministère de l’Economie et des Finances a fait l’objet d’un « ampamoaka » (fondé ou non) sur la toile depuis que les bruits ont couru sur sa candidature à un poste de responsabilité au sein de ce département. Le train de vie fastueux mené par ce haut fonctionnaire est étalé sur les réseaux sociaux qui craignent, en effet, une dilapidation des deniers publics si le candidat contrôlait les commandes.

Syndicats. Le Trésor public est sous les feux des projecteurs depuis quelques jours, coïncidant avec le limogeage de l’ancien directeur général. La « grande corruption » qui y règne est dénoncée par la ministre Rindra Rabarinirinarison qui n’a pas mâché ses mots lors d’une sortie médiatique la semaine dernière. Les syndicats, également, ne sont pas restés indifférents face à la situation. Une réunion des représentants du personnel du Trésor public a eu lieu mercredi dernier. Une rencontre qui a pu mobiliser tous les leaders des syndicats et représentants des corps professionnels, ainsi que d’autres anciens directeurs généraux au sein de cette institution. Hier, ces derniers ont été reçus par la ministre pour cogiter sur certains projets en cours au niveau du trésor.

Rija R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici