- Publicité -
dimanche 7 août 2022
DomicilePolitiqueDispositif contre le trafic d’or : Huit « karana » et un...

Dispositif contre le trafic d’or : Huit « karana » et un député en voyage pour Dubaï bloqués hier à Ivato

Les 8 « karana » et le député n’ont pas pu embarquer à bord de l’appareil d’Ethiopian Airlines

Des mesures spéciales sont de mise à l’aéroport international d’Ivato pour les destinations à risque.

Dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite de pierres précieuses et de trafic d’or, les passagers à destination de Dubaï ont été bloqués hier à Ivato. Ils n’ont pas pu embarquer à bord de l’appareil d’Ethiopian Airlines reliant Antananarivo à Addis-Abeba. Les passagers en question sont composés de 8 Indo-pakistanais et d’un député. Ce dernier n’a pas du tout apprécié les fouilles dont il a fait l’objet à deux reprises, au niveau des formalités d’usage d’abord puis sur le tarmac ensuite. L’affaire – au propre comme au figuré – d’un autre membre de la Chambre basse qui voulait faire passer un « karana » à l’aéroport de Nosy Be ne plaidait pas à priori à décharge en faveur du député quoique l’on n’ait finalement rien trouvé sur lui, rapporte-t-on de source auprès des autorités aéroportuaires.

Destination fermée. En revanche, un autre député élu dans l’Atsimondrano a pu embarquer normalement à bord du même avion en compagnie notamment du gouverneur d’Analamanga puisque leur destination était Addis-Abeba. Les deux personnalités accompagnent l’équipe du CFFA Andoharanofotsy qui va rallier la Zambie – via la capitale éthiopienne – pour le match retour contre les Kabwe Warriors prévu dimanche à Ndola. Quant aux 8 « Karana » et l’autre député, ils sont obligés de renoncer à leur voyage à Dubaï car cette destination reste pour le moment fermée.

Gold Souk. En tout cas, les 9 passagers ne font pas du tout partie des 5 catégories de personnes autorisées à quitter le territoire dans la mesure où les frontières restent encore fermées. Qui plus est, Dubaï est une destination à risque. La première ville des Emirats Arabes Unis est réputée pour son « Gold Souk »  qui constitue l’un des plus grands marchés d’or au monde. Dieu seul sait combien de kilos de ce métal jaune ont illicitement quitté Madagascar pour y être vendu sans qu’une once de devise ait été rapatriée au pays où l’or ouvre visiblement toutes les portes, même celles d’Antanimora ou Tsiafahy.

R.O

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici