- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileEconomieFIVMPAMA : Le Président Razafiarison Andrianavalomanana prône la diplomatie économique

FIVMPAMA : Le Président Razafiarison Andrianavalomanana prône la diplomatie économique

Lors de la rencontre entre le Président du Fivmpama, Razafiarison Andrianavalomanana, et l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud à Madagascar, SEM Sisa Ngombane.

Pour mieux relancer l’économie, le Président du Fivmpama (Fivondronan’ny mpandraharaha malagasy) prône la diplomatie économique.

« Cela constitue même un pilier du développement de la nation », a-t-il évoqué lors d’une entrevue avec la presse. Et lui d’expliquer que la diplomatie économique consiste à mobiliser les chancelleries de Madagascar à l’étranger pour avoir une aptitude aiguë en matière de promotion et de valorisation de la Grande île sur tous les plans. « Elles devront également posséder une meilleure capacité de négociation bilatérale pour permettre d’attirer des investisseurs étrangers à venir s’implanter dans le pays tout en augmentant les Aides publiques au développement. Les critères de recrutement des Ambassadeurs doivent tenir compte de toutes ces aptitudes étant donné que c’est un élément clé contribuant au développement socio-économique de Madagascar », tient à souligner le Président national du Fivmpama, Razafiarison Andrianavalomanana.

Image économique. En outre, il a soulevé que les Chancelleries devront servir de vitrine économique de Madagascar. « Leur personnel aura ainsi l’aptitude de promouvoir le label « Vita malagasy » à travers les différentes manifestations économiques internationales. La représentation des produits faisant la réputation de la Grande île s’impose également. On peut citer, entre autres, la vanille, le chocolat, le cacao, les produits artisanaux de gamme, les épices, les boissons alcoolisées, la pharmacopée, les huiles essentielles et les autres produits biologiques. En tout, ces Chancelleries de Madagascar à l’extérieur ont pour rôle de véhiculer l’image économique de la Grande île », d’après toujours ses explications. La promotion de la destination Madagascar n’est pas en reste afin d’attirer des touristes internationaux à venir séjourner au pays. Le Président de ce groupement du patronat malagasy a saisi cette occasion pour réitérer qu’il est temps de procéder à la réouverture des frontières afin de relancer le tourisme qui est un secteur grand pourvoyeur d’emplois et de devises mais fortement touché par la pandémie. « L’Etat devra renforcer le contrôle strict et la mise en application effective des mesures sanitaires pour éviter la propagation de la Covid-19 dans le pays », a-t-il précisé.

Bonnes perspectives. Parlant des Chancelleries étrangères à Madagascar, le Président Razafiarison Andrianavalomanana a soulevé qu’elles seront incitées à mettre en œuvre un programme contribuant au renforcement des coopérations bilatérales avec les pays partenaires. Elles sont également sollicitées à tisser des relations étroites avec les groupements économiques locaux et les Chambres de Commerce et d’Industrie. A titre d’illustration, le Président du Fivmpama a rencontré tout récemment l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud à Madagascar, SEM Sisa Ngombane, en vue de discuter ensemble des possibilités de partenariat entre les opérateurs économiques des deux pays. « Il y a eu de bonnes perspectives de partenariat dans plusieurs domaines, dont, entre autres, les industries de transformation agro-alimentaire de taille moyenne et la transformation des matériaux de construction. Ce qui permettra de réaliser le programme Odof (One district, one factory) », a-t-il évoqué.

Mission de prospection. Par ailleurs, le développement des exportations des produits biologiques et des produits de l’agri-business de Madagascar vers l’Afrique du Sud et l’organisation d’un roadshow dans le pays en vue de promouvoir la destination Madagascar, ont été discutés entre les deux parties. Il en est de même du transfert de technologies de niveau intermédiaire en provenance de la RSA au profit des opérateurs malgaches. « Une mission de prospection sera organisée en Afrique du Sud et à Madagascar en vue de concrétiser des contrats de partenariat entre les opérateurs des deux pays, une fois que la réouverture des frontières sera effective », a-t-il conclu.

Navalona R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici