- Publicité -
mercredi 10 août 2022
DomicileSociétéASAMA Ambolokandrina : Des cours de remise à niveau de 12 mois...

ASAMA Ambolokandrina : Des cours de remise à niveau de 12 mois pour préparer le CEPE

Remise des kits scolaires aux enfants de la classe Asama par Miangaly Andriamampandry.

L’alphabétisation pour tous ! C’est pour relever ce défi que le projet Asama (Asa sekoly avotra malagasy), lancé par le Pnud en 1995, poursuit son appui pour les enfants et les jeunes. Cela consiste à dispenser des cours aux enfants défavorisés afin qu’ils puissent apprendre à lire, écrire, compter et surtout passer le Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE). En effet, certains n’ont pas eu la chance d’être scolarisés et d’autres ont été contraints de quitter les bancs de l’école, faute de moyens. Pour la précédente année scolaire, 26 sur les 31 enfants de la classe Asama sise à Ambolokandrina ont décroché leur premier diplôme d’Etat. Mais l’insertion scolaire des enfants des rues non scolarisés ou n’ayant jamais fréquenté l’école est loin d’être facile, surtout pour les enseignants. « C’est une classe multigrade où les deux premiers mois sont entièrement consacrés à la remise à niveau des bénéficiaires, et c’est à partir du troisième mois que nous entamons le programme classique des classes de 7è. Il nous faut 12 mois pour préparer les élèves à l’examen du CEPE mais malgré les obstacles en cours de route, nos résultats avoisinent toujours les 80 à 96% », affirme Sylvie Randrianaivo, enseignante.

Kits. Pour encourager les élèves à poursuivre leurs études, l’entreprise Ingenosya a remis des kits scolaires à ceux ayant réussi l’examen du CEPE dans la classe Asama. Les représentants de cette  entreprise spécialisée dans l’informatique et l’accompagnement en transformation digitale se sont rendus sur place, hier, pour la remise de ce don comprenant entre autres une trousse, des stylos, un compas, des règles, un crayon et une gomme. « Cette collaboration date déjà depuis l’année 2019.  Nous avons décidé d’apporter notre aide aux enfants démunis accueillis dans ce centre pour qu’ils puissent aller plus loin dans leurs études », enchaîne à son tour le directeur général adjoint de cette entreprise, Miangaly Andriamampandry.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici