- Publicité -
lundi 8 août 2022
DomicileSociétéDeuxième dose d’AstraZeneca : Plus de 70 000 personnes admissibles non vaccinées

Deuxième dose d’AstraZeneca : Plus de 70 000 personnes admissibles non vaccinées

64% des 197 001 personnes vaccinées durant la première campagne ont déjà reçu la seconde dose d’AstraZeneca.

L’administration de la seconde dose du vaccin AstraZeneca se poursuit mais 75 000 personnes sont encore attendues dans les vaccinodromes pour recevoir leur injection. La livraison de 1 584 000 doses supplémentaires de ce type de vaccin et 1 780 000 doses de Pfizer est également attendue d’ici peu .

64%. C’est le pourcentage des personnes ayant déjà reçu la seconde dose du vaccin AstraZeneca  contre la Covid-19 depuis le début de cette campagne. D’après le Directeur du programme élargi de vaccination (DPEV) auprès du ministère de la Santé publique, le Dr Rivo Rakotonavalona, 75 000 personnes environ ne sont pas encore vaccinées sur les 197 001 ayant déjà reçu la première dose de ce type de vaccin durant la première campagne du 10 mai au 17 juin dernier. Ainsi, ces 36% restants sont appelés à rejoindre les vaccinodromes pour éviter les longues files d’attente à la dernière minute. Tout en sachant que le délai d’utilisation de ce vaccin est de deux à trois mois après sa réception à Ivato depuis le 15 août dernier. Madagascar a également réceptionné  42 240 doses supplémentaires de ce type de vaccin dernièrement et l’injection de la première dose a débuté cette semaine.

Les livraisons s’accélèrent. Le DPEV a aussi annoncé dans la foulée que 1 584 000 doses d’AstraZeneca et 1 780 000 doses de Pfizer sont attendues dans le pays avant la fin de cette année par le biais du mécanisme Covax. « La spécificité du vaccin proposé par Pfizer est sa conservation à une température -90 degrés. Madagascar bénéficiera bientôt de réfrigérateurs pour la qualité et la sécurité de la vaccination », poursuit-t-il. La réception des 300 000 doses du vaccin Sinopharm du gouvernement chinois se tient aussi ce jour à Ivato. Le Dr Rivo Rakotonavalona a aussi noté dans la foulée que les livraisons de vaccins se poursuivront jusqu’en juin 2023. Dans son Plan national de déploiement et de vaccination (PNDV), le gouvernement prévoit de vacciner 14 millions de personnes d’ici la fin du premier semestre 2023.

Narindra Rakotobe

- Publicité -
Jovena
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici