- Publicité -
mardi, mai 17, 2022
DomicileVisionUne guerre qui a coûté cher sur tous les plans

Une guerre qui a coûté cher sur tous les plans

L’image du dernier avion américain qui s’élevait dans le ciel de Kaboul à la nuit tombante était absolument saisissante. C’était avant-hier soir et elle était diffusée par toutes les chaînes de télévision occidentales. Le général américain qui avait dirigé le retrait des forces de l’Otan ne cachait pas son émotion lors de son interview par des journalistes. Parallèlement, on voyait les forces afghanes prenant le contrôle de l’aéroport et triomphant devant la meilleure armée du monde. Ces scènes rappellent étrangement ce qui s’est passé il y a 45 ans lors de la chute de Saigon, où l’on voyait des Américains impuissants devant les soldats nord-vietnamiens. La puissance américaine a été défaite après la plus longue guerre qu’elle a menée, mais elle l’a perdue tant sur le plan humain que civilisationnel.

Une guerre qui a coûté cher sur tous les plans

Cette guerre a été déclenchée après l’attentat du 11 septembre 2001 qui avait provoqué la mort de plusieurs centaines d’Américains. Elle avait pour but de traquer son commanditaire Oussama Ben Laden et d‘extirper les racines du terrorisme, en détruisant l’organisation Al Qaida. Ils ont réussi à tuer Ben Laden, mais ils se sont heurtés aux Talibans qu’ils n’ont pas réussi à vaincre. Ils ont formé une coalition avec les pays occidentaux et se sont embourbés dans une guerre qui ne leur a pas permis d’installer un régime démocratique dans le pays. Ce conflit a été coûteux en vies humaines et a coûté très cher sur le plan financier. Leurs adversaires n’ont jamais reculé et ont conquis petit à petit tout le territoire. Les Américains et leurs alliés ont compris qu’ils ne pourraient jamais gagner et qu’il fallait se retirer pour éviter un désastre. Donald Trump a conclu un accord avec les Talibans et Joe Biden l’a parachevé avec ce retrait qui laisse un goût amer. Tout le monde convient qu’il s’agit d’une défaite. Les Talibans triomphent sur toute la ligne et vont imposer la charia dans le pays. Les occidentaux n’ont pas réussi à évacuer tous ceux qui ont collaboré avec eux et qui risquent de subir les foudres des vainqueurs. A présent, la diplomatie va prendre le relais et les négociations vont commencer.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici