- Publicité -
mardi, mai 17, 2022
DomicilePolitiqueAéroport d’Ivato : Des pierres précieuses d’une valeur de 500 000 dollars...

Aéroport d’Ivato : Des pierres précieuses d’une valeur de 500 000 dollars saisies

Un individu de nationalité sri-lankaise a été intercepté par l’équipe du Service des Douanes.

Alerte générale hier à l’aéroport international d’Ivato. Plusieurs hauts responsables, en l’occurrence le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, le général Serge Gellé, la Directrice de Cabinet au niveau de la présidence de la République Lova Hasinirina Ranoromaro et le Directeur général des Douanes ont été dépêchés à Ivato pour assister à l’événement. En effet, des pierres précieuses d’une valeur de 500.000 dollars ont été saisies sur un individu de nationalité sri-lankaise qui a été intercepté dans l’avion par des éléments du Service des Douanes. Le vol de la Compagnie Ethiopian Airlines qui devait rallier Tana à Addis-Abeba a connu 7 heures de retard à cause de cet événement. Prévu quitter Ivato à 11h, l’avion n’a pu partir qu’à 18h30. Pour cause, l’avion a dû être soumis à une fouille en profondeur. D’après les explications du Directeur général des Douanes, Ernest Lainkana Zafivanona, l’individu est soupçonné d’avoir commis une fausse déclaration à la Douane mais surtout, il aurait sous-évalué ses marchandises. En effet, dans sa déclaration d’exportation en date du 18 octobre 2021, au nom de Mohamed Sadakathulla, l’individu déclare que son colis contient des corindons saphir bleu, rose, violet, des corindons saphir jaune, 20 grammes d’émeraude et 1 gramme de chrysobéryl. Si l’on se réfère à la déclaration effectuée au guichet unique, il s’agissait de pierres destinées à la production d’outils abrasifs, alors que c’était des saphirs. Le poids total déclaré est de 925 grammes et le prix annoncé est de 13.205 dollars. Pourtant, le DG des Douanes a annoncé que la valeur réelle de ces pierres précieuses est de 500.000 dollars, soit 2 milliards d’ariary. Les marchandises en question ont été mises dans un petit carton que l’individu voulait transporter comme bagage à main. La destination finale prévue était le Sri Lanka.

22kg d’or. L’enquête continue à propos de cette affaire. Une source avisée a laissé entendre l’implication éventuelle d’un élu dans ce dossier. Les résultats des investigations confirmeront la véracité ou non de cette information. Hier, le Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie a annoncé qu’un autre colis qui devait partir par le même vol a également été saisi et fait l’objet d’une expertise. Ces derniers temps, les interceptions de pierres précieuses destinées à l’exportation illicite au niveau de nos aéroports se multiplient. Une source proche du Service des Douanes nous a confié aussi que pas plus tard que cette semaine, un bateau ayant quitté Nosy-Be, soupçonné d’avoir transporté 22 kilos d’or sortis illégalement de Madagascar aurait également été intercepté aux Seychelles. Ici, le conditionnel est de rigueur. Les Douanes malgaches auraient lancé un avis d’alerte à la Douane seychelloise. Une procédure de saisie serait actuellement en cours. Histoire à suivre.

Davis R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici