- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileSociétéVaccin contre la Covid-19 : Protège contre le SARS-CoV-2, mais pas que…

Vaccin contre la Covid-19 : Protège contre le SARS-CoV-2, mais pas que…

Le vaccin anti-covid-19 évite au sujet vacciné de faire une forme grave de la maladie. Mais d’après une étude publiée récemment dans la revue Journal of Clinical Investigation, il se pourrait que ce vaccin offre d’autres avantages que celui de protéger contre les complications de la Covid-19.

 

Chose intéressante, le vaccin anti-covid-19 pourrait également procurer une protection contre d’autres coronavirus. En effet, selon l’étude publiée, le vaccin protègerait aussi contre d’autres coronavirus, dont un virus responsable du rhume, connu des scientifiques sous l’appellation HCoV-OC43. En tout cas, des éléments de recherches permettent de suggérer cette conclusion. Pour arriver à celle-ci, des démarches scientifiques ont été menées, notamment le prélèvement de plasma humain avant la vaccination et à différents moments après la vaccination. Plusieurs vaccins, dont le Johnson&Johnson, ont été utilisés. Après la vaccination, et en toute logique, le taux d’anticorps anti SARS-CoV-2 était élevé. Mais il est apparu que les taux d’anticorps anti-SARS-CoV-1 et anti-HCoV-OC43 étaient, eux aussi, plus importants après la vaccination. De quoi ouvrir la voie à d’autres investigations plus poussées. En revanche, les taux d’anticorps dirigés contre le virus de la grippe n’étaient pas plus élevés après la vaccination contre la Covid-19. Parallèlement, des expériences ont été menées chez la souris. La vaccination anti-covid a entraîné une élévation du taux d’anticorps anti-SARS-CoV-2, anti-SARS-CoV-1 et anti-HCoV-OC43, comme chez les êtres humains. Par ailleurs, les auteurs de cette étude ont évalué l’efficacité du vaccin anti-SARS-CoV-1 dans le cas d’une contamination par le SARS-CoV-2 chez la souris. Il en ressort un constat très intéressant : les souris préalablement vaccinées contre le SARS-CoV-1 supportaient mieux une infection par le SARS-CoV-2 que les souris non vaccinées.

Toutefois, ces résultats prometteurs sont encore à prendre avec prudence dans la mesure où d’autres études sont nécessaires pour les confirmer, sachant que dans la conduite de cette étude, tous les tests ont été réalisés rapidement après la vaccination. Il est, par exemple, utile de creuser davantage en matière de durée de protection après la vaccination, aussi bien contre le SARS-CoV-2 ou contre les autres coronavirus. Cette durée de protection dépend, en effet, de nombreux facteurs : état de santé général du sujet, ’exposition préalable à un ou plusieurs coronavirus, etc… Affaire à suivre de près.

Hanitra R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici