- Publicité -
vendredi, mai 20, 2022
DomicilePolitiqueTULEAR. LITIGE FONCIER. : « Nous avons été trompés par la mairie...

TULEAR. LITIGE FONCIER. : « Nous avons été trompés par la mairie », dénoncent les victimes.

Démolition des constructions illicites autour de la Préfecture de Tuléar.

Les conseillers municipaux n’hésitent pas à vendre l’espace libre des trottoirs de Tuléar choisi par l’acheteur. Ils délivrent un récépissé, accusant réception de 2 millions à 40 millions d’ariary suivant la superficie.

 La démolition a commencé ce mardi 2 novembre à 6h00. Toutes les négociations sont épuisées. Les interventions des autorités n’ont pu rien faire. Le maire de Tuléar ne veut rien entendre, alors que les autorisations d’occupation viennent de lui. Ce sont des constructions autorisées d’il y a deux ans, mais qui sont illicites aujourd’hui. Les victimes des démolitions se sont permis de construire en dur car elles ont obtenu des autorisations  respectant le plan d’urbanisme arboré par les autorités compétentes. Malgré le respect des instructions de la Commune Urbaine de Tuléar, ces mêmes autorités se sont détournées de leur promesse, c’est ce qui provoque la grogne des victimes qui se sentent trahies. En fait, en 2017 l’ancien maire Jean Rabehaja avait déjà prévenu les éventuels acheteurs de trottoirs : « une nouvelle construction de la Préfecture sera érigée à cette place et il y aura un parking devant. Donc il fallait arrêter les constructions dès ce moment ». Les victimes se sont regroupées pour demander des dédommagements au Tribunal.

Charles RAZA

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici