- Publicité -
jeudi, mai 26, 2022
DomicileSociétéSaison cyclonique 2021-2022 : 4 à 6 cyclones prévus, une activité proche...

Saison cyclonique 2021-2022 : 4 à 6 cyclones prévus, une activité proche de la normale

La prévision de la saison cyclonique 2021-2022 en image.

8 à 12 tempêtes et/ou cyclones pourraient avoir lieu dans le bassin Sud-Ouest de l’Océan Indien durant la saison cyclonique qui s’annonce selon les prévisions météorologiques.

La météo France, via le centre des cyclones tropicaux pour le Sud-Ouest de l’Océan Indien, donne des aperçus de la saison cyclonique 2021-2022. Une saison qui aurait une probabilité de 50% de connaître une activité proche de la normale. La météo France estime également que la saison pourrait être inférieure, à 30% probablement, à la normale et à 20% supérieure à la normale. Ainsi, selon les projections, il y aurait 70% de chance d’avoir 8 à 12 phénomènes cycloniques tels que les tempêtes et cyclones dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien. La normale étant à 10 phénomènes, note au passage le document. Avant de faire savoir que 4 à 6 desdits phénomènes pourraient devenir des cyclones tropicaux. Par ailleurs, les systèmes qui vont se former pourraient potentiellement impacter la côte Est de Madagascar, des Mascareignes, voire la côte de la Mozambique, si l’on se fie toujours à cette prévision. Un risque qui s’explique par la trajectoire majoritairement orientée vers l’Ouest ou le Sud-Ouest des systèmes en question. Mais aussi du fait que la moitié Est du Bassin Sud-Ouest de l’Océan Indien devrait rester la zone privilégiée pour la cyclogenèse. Ainsi, une majorité de trajectoire est orientée vers l’Ouest ou le Sud-Ouest.

Modéré. Prévision météorologique toujours, la direction générale de la météorologie note actuellement un épisode de pollution de l’air modérée dans la capitale malgache. Selon le bulletin pollution de l’air du vendredi 5 novembre dernier, « les concentrations des particules fines PM2 dépassent toutes le seuil recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé ou OMS ». Ainsi, les conditions du week-end dernier étaient favorables à l’accumulation des polluants et l’épisode de pollution en cours pourrait maintenir une qualité de l’air malsaine pour les personnes sensibles comme les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes atteintes de problèmes respiratoires et cardiaques. Pour ce qui est de la pollution de l’air dans la capitale, les habitants de la ville des Mille ont pu observer ces derniers jours les faits et ont compris la portée de la situation. Pour ce qui est de la saison cyclonique, l’on pourrait s’attendre, comme à chaque saison, à plus de victimes.

José Belalahy

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici