- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileÀ lireLancement du film « Nampoina » : La classe politique réunie autour...

Lancement du film « Nampoina » : La classe politique réunie autour d’Andrianampoinimerina

Le professeur Raymond Ranjeva l’auteur du film et Henri Randrianierenana le réalisateur. (Photo Kelly)

Susciter l’intérêt général pour la connaissance de l’histoire de Madagascar et faire apparaître les spécificités d’être malgache.

Lancement du film intitulé « Nampoina, Ny riaka no valampariako », hier après-midi, à l’hôtel Carlton, dont le professeur Raymond Ranjeva en est l’auteur et Henri Randrianierenana le réalisateur. Toujours est-il que cette cérémonie a vu la présence de politiciens, d’universitaires, d’artistes, d’académiciens et d’autres personnalités. Il s’agit, entre autres, de Marc Ravalomanana, Jean Brunelle Razafintsiandraofa, Hanitra Razafimanantsoa, Tabera Randriamanantsoa, Lucile Rabearimanana, Ramisandrazana, Siteny Randrianasoloniaiko, Ahmad, Dama, Bekoto et Jaojoby. Ce projet relève d’un film de fiction historique sur la base de documents historiques à propos du roi Andrianampoinimerina. Son objectif est de consolider l’unité nationale malgache autour du projet et de l’idée du premier souverain dans l’histoire de Madagascar à avoir prôné et organiser l’unité nationale.

Absence de repères. La durée du film est de 120 mn et a vu la participation, entre autres, de l’association Valamparihy, du professeur Raymond Ranjeva : auteur du film et co-initiateur du projet, Mark Murphy de Solar Products (U.K) : producteur, Rupert Parker : directeur photo et Henri Randrianierenana comme réalisateur. Les lieux du tournage se feront à Anjozorobe, Fenerive-Est et Fort-Dauphin. Notons que le tournage va durer trois mois, la première diffusion aura lieu en avril 2022. Quant à la diffusion locale, elle sera gratuite, touchant notamment les universités publiques et privées et la chaîne de télévision nationale. Pour la diffusion internationale, elle se fera, par Netflix (partenariat avec Solar Product), diffusion sur câble, youtube, le site www. nampoina.mg, les réseaux sociaux et le centre culturel international avec Madagascar. Lors de son intervention, le professeur Raymond Ranjeva a parlé de la méconnaissance et l’absence de l’appropriation de l’histoire, de l’absence de repères ainsi que de la perte de fierté d’être malgache.

Dominique R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici