- Publicité -
mercredi, mai 18, 2022
DomicileSociétéMadagascar-Nations Unies : Flash appeal conjoint révisé de 155 millions de dollars...

Madagascar-Nations Unies : Flash appeal conjoint révisé de 155 millions de dollars en faveur du Grand Sud

Pour remédier à la crise alimentaire dans le Sud, le premier ministre Christian Ntsay parle de changement de paradigme

Neuf communes du Grand Sud de Madagascar sont les cibles des interventions urgentes face à la détresse alimentaire dans laquelle se trouvent les populations de ces localités, en raison de la sécheresse, elle-même attribuée au réchauffement climatique.

 

La situation dans le Grand sud nécessite le déploiement de moyens financiers à la hauteur des objectifs de renforcement des réponses d’urgence et de la résilience de la population dans cette région durement frappée par la sécheresse attribuée au changement climatique.

Aussi le gouvernement de Madagascar et les Nations-Unies ont lancé, hier, un appel éclair conjoint révisé de 154,8 millions de dollars pour le Grand Sud souffrant des impacts de la sécheresse persistante, elle-même ayant conduit à une situation d’insécurité alimentaire depuis plusieurs années, laquelle s’est aggravée depuis l’an dernier jusqu’à maintenant.

Neuf communes du Sud du pays sont concernées par cet appel éclair conjoint révisé. Trois de ces communes se trouvent dans les districts de la Région Anosy, quatre autres dans les districts de la Région Androy, et les deux restants dans les districts de la Région Atsimo-Andrefana.

 

Reprogrammation et coordination. Faut-il rappeler que plus de 1,3 million de personnes ont actuellement besoin d’une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence. Environ 30.000 d’entre elles se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire grave, voire de famine. Selon les données disponibles indiquées par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), près d’un demi-million d’enfants dans le grand Sud souffrent de malnutrition.

Pour remédier à la situation, il s’agit de repenser à la programmation et à la coordination des actions à mener sur le terrain, afin de renforcer la résilience de la population. Des axes stratégiques prioritaires ont été identifiés, lesquels consistent en des interventions humanitaires urgentes, mais également à moyen et à long termes.

A travers le flash appeal conjoint révisé, le gouvernement de Madagascar et les Nations Unies espèrent pouvoir combler le gap financier. La période de soudure  qui débute, et qui s’étend jusqu’en avril 2022, est une période critique au cours de laquelle la situation alimentaire des populations du grand Sud est alarmante, nécessitant une intervention rapide et efficace sur le terrain.

Hanitra R.

 

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici