- Publicité -
samedi 4 février 2023
DomicileFaits-DiversMines et industries extractives : Quid du ministre des Mines ? Pourquoi...

Mines et industries extractives : Quid du ministre des Mines ? Pourquoi le PM ne lâche pas la bride ?

La Région Atsimo-Andrefana (RAA) regorge d’innombrables mines (saphir, or, cobalt, pétrole  gaz).  Donc, la RAA deviendrait la première Région  autonome, rien qu’avec les taxes et redevances de ces innombrables mines. Résultat : les tenants du pouvoir ont peur d’en arriver à cette fin, d’où le frein qu’on impose à l’industrie extractive dans la RAA.

 

D’après le trafic d’or qui se trame dans des ports internationaux  environnants: il y a une semaine, trois trafiquants sont arrêtés  aux Comores (49kg). Il y a un an, trois autres attrapés en Afrique du Sud (73 kg 500), puis aux autres aéroports, mais jamais coincés chez nous, alors qu’on targue notre aéroport… d’international. En quoi donc l’aéroport d’Ivato International peut-il porter encore le nom d’international, alors que c’est une véritable passoire? C’est ainsi qu’une Plateforme de Notables de Tuléar (PNT) mène un plaidoyer auprès des autorités nationales, aussi bien régionales. Tout ce monde contacté, un à un, depuis six mois, est d’avis qu’il faut un ministre pour gérer les mines  et qu’il faut les libérer pour stopper le trafic. Quand on empêche les jeunes de fumer, ils trouvent tous les moyens pour fumer. Tantôt, dans les WC, aussi bien, dangereusement, sur les toits des immeubles de 20 étages. Dès qu’on les laisse fumer librement, les jeunes s’arrêtent d’eux-mêmes. Aussi simple que cela puisse paraître, la plateforme travaille de bonne foi et semble arriver bientôt à ses fins : donner du  travail aux jeunes qui en ont le plus besoin et faire circuler l’économie de la Région. Rien que pour ce plan, le Gouverneur de la RAA ne peut qu’approuver le plan de la PNT. Il ne reste donc que deux obstacles : le Président et le Premier Ministre. Les notables ont cherché à demander des rendez-vous. Ils n’en ont pas obtenu, faute de temps. Malheureusement,  ils ne pouvaient pas rester davantage, dans la Capitale, faute de moyens.

La plateforme des notables pense, sérieusement, qu’il faut libérer le secteur des mines. Choisir un bon ministre intègre, d’abord. Cela fait libérer la filière mine et le trafic cessera de lui-même.

Charles RAZA

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici