- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileÀ lire49 kg d’or saisis aux Comores : La délégation malgache a ramené...

49 kg d’or saisis aux Comores : La délégation malgache a ramené les deux trafiquants hier

La saisie des lingots d’or n’a pas encore été levée par les autorités comoriennes.

Les deux prévenus qui ont été arrêtés à Moroni le 28 décembre dernier avec 49 kilos d’or ont été extradés hier au pays. Ils sont en garde à vue auprès de la section de recherche criminelle de la gendarmerie à Fiadanana.

La délégation malgache, dirigée par le ministre de la Justice Herilaza Imbiki, qui a fait le déplacement à Moroni, ne rentre pas bredouille. Le déplacement express, qui avait pour objet de démêler le trafic de 49 kg d’or dont les auteurs ont été démasqués par les autorités comoriennes le 28 décembre dernier, a porté ses fruits. La délégation est revenue, hier, avec les deux prévenus qui sont mouillés dans ce trafic de métaux précieux, qui a de nouveau fait polémique. Dans le pays, on crie scandale depuis la publication de cette affaire par la presse comorienne. L’Etat est mis sous pression face à la montée de la grogne sur le trafic des ressources minières, aggravé par l’exportation illicite des 73,5 kg d’or en lingots, fin 2020 en Afrique du Sud.

Recherchés. Un arrêté d’extradition des deux trafiquants aurait été signé par la justice comorienne mercredi dernier, ce qui les met à disposition de la justice malgache pour la poursuite des procédures judiciaires en conséquence. Les informations qui filtrent dans cette affaire ont laissé entendre que les deux prévenus avaient déjà été cités dans l’exportation illicite d’or démasquée par les autorités sud-africaines en décembre 2020. En effet, ils étaient recherchés par la justice dans le cadre de cette affaire de trafic de 73,5 kg d’or en Afrique du Sud. Cependant, les deux prévenus ont pu échapper à la vigilance de la police qui avait lancé depuis des mois un avis de recherche à leur encontre. Les renseignements policiers n’avaient pas permis de mettre la main sur ces deux trafiquants notoires, mais à la fin décembre dernier, leur arrestation à Moroni s’annonçait comme une fin de parcours pour ces derniers.

Entraide judiciaire. La justice est attendue pour faire la lumière sur ce trafic d’or aux Comores, impliquant des Malgaches. Quant à l’affaire des 73,5kg d’or en lingots, le dossier piétine. Une année après les faits, la justice malgache attend toujours le feu vert des autorités sud-africaines pour dénouer le trafic qui a fait jaser. Hier, le ministre des Affaires étrangères s’est voulu être rassurant sur ce dossier et a affirmé que la coopération entre la justice des deux pays sur ce trafic de 73,5 kg d’or est déjà « sur la bonne voie ». Madagascar a demandé, via les canaux diplomatiques, l’extradition des trois Malgaches arrêtés à Johannesburg en janvier 2021, ainsi que le rapatriement des 73,5 kg d’or saisis par les autorités sud-africaines. Douze mois après l’arrestation, la partie malgache est toujours en négociation avec la justice sud-africaine. Et l’adoption récente, au niveau du Parlement, de la loi autorisant l’adhésion de Madagascar au protocole sur l’entraide judiciaire en matière pénale de la communauté de la SADC, pourrait débloquer la situation.

Rija R. :

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici