- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileFaits-DiversAnosy : Un camion-poubelle attaqué par des bandits armés

Anosy : Un camion-poubelle attaqué par des bandits armés

Une première, sans doute aucun, dans les annales des attaques à main armée du pays. Des gens armés, six selon les précisions de la commune via les réseaux sociaux, s’en sont pris au chauffeur d’un camion poubelle de la société municipale d’assainissement. « Ils ont forcé la porte de la voiture. Une fois à l’intérieur, ils ont menacé le conducteur avec une arme à feu puis se sont installés sur les sièges du véhicule. Trois d’entre eux se sont installés sur les sièges avant, tandis que les autres se sont installés sur les sièges passagers », a-t-on tiré de la publication. Par la suite, ces cambrioleurs hors du commun ont contraint le chauffeur de les ramener à Manjakaray, un quartier faisant partie des zones rouges de la capitale en matière d’insécurité. Tout s’est passé durant la pluie qui a mis à genou la Ville des Mille, notamment, la nuit de lundi à mardi. A hauteur d’Andravoahangy, un quartier totalement inondé par la crue, le camion a pris l’eau. Le moteur n’arrivait plus à démarrer et le véhicule s’est retrouvé coincé en pleine rue. Le conducteur a profité de l’opportunité pour prendre la poudre d’escampette. Il a laissé son camion poubelle avec les bandits à l’intérieur et s’est évaporé dans la nature. Il a alerté le responsable de sa société de la situation. Quand les renforts sont arrivés, ils ont constaté que le camion était encore là où son chauffeur l’avait laissé, et était resté intact. Le véhicule était toujours en panne mécanique et il a fallu attendre le petit matin d’hier pour le réparer et le déplacer. Beaucoup de questions se posent sur ces faits. Ces bandits avaient-ils l’intention de voler le poids lourd ? Une thèse qui s’avère difficile à imaginer puisque rien que la cachette de la voiture pourrait être problématique pour ces malfrats. Le véhicule serait facile à repérer sans un hangar de taille, ce qui n’est pas commun. Comptaient-ils prendre en otage le chauffeur ? Ou voulaient-ils tout simplement utiliser le camion poubelle pour se déplacer durant la forte pluie ? En tout cas, les faits sont marquants, très marquants car inhabituels…

D.R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici