- Publicité -
vendredi, mai 20, 2022
DomicileVisionLes leçons à tirer de ce drame peu ordinaire

Les leçons à tirer de ce drame peu ordinaire

C’est maintenant un temps plus clément qui règne depuis hier et les précipitations sont en quelque sorte revenues à la normale. Ce, pour le plus grand bonheur de tous. C’est l’occasion pour tous de reprendre ses esprits et d’essayer de retrouver le cours d’une vie qui n’est pas encore normale, mais moins oppressante.

Les leçons à tirer de ce drame peu ordinaire

Les crues ont dévasté plusieurs localités aux alentours de la capitale, Antananarivo ayant elle-même subi des dégâts d’une ampleur rarement comparable à ceux de ces dernières années. Maintenant, il est temps de se relever et de réfléchir à la manière d’éviter tous ces drames qui ont marqué la population. On ne sait pas si le pire est derrière nous, mais il faut se relever. Les leçons doivent être tirées et il faut repenser l’aménagement des infrastructures pour ne pas subir autant de dégâts. À quelque chose, malheur est bon car les leçons tirées de ces crues importantes doivent mettre en lumière toutes les défaillances des services d’évacuation des eaux de la ville d’Antananarivo et le besoin d’y remédier. Les militaires, les policiers et les employés municipaux ont abattu un travail énorme pour curer les différents canaux d’évacuation qui n’ont pas pu écouler toutes ces eaux tombées du ciel. On dit qu’ils ont retiré plusieurs tonnes de détritus du canal Andriantany. Il faut maintenant arriver à conserver cette propreté et conscientiser tous les citoyens indisciplinés. De nombreux bacs à ordure ont été, nous dit-on, placés le long du canal. C’est peut-être le début d’une pratique citoyenne qu’il faudra pérenniser. Il s’agirait de l’instauration d’une bonne gestion des canaux d’évacuation des eaux usées de la capitale. Le problème des constructions illicites et des remblayages est maintenant pointé du doigt par tous les spécialistes qui réclament la mise en place d’un véritable plan d’urbanisme. Les carences de plusieurs années de gestion laxiste sont maintenant connues. Les autorités vont certainement prendre leurs responsabilités pour essayer d’amoindrir l’ampleur des dégâts provoqués par les intempéries.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici