- Publicité -
samedi 24 septembre 2022
DomicilePolitiqueDégâts post-cycloniques : Andry Rajoelina attendu à Manakara, Mananjary et Farafangana ce...

Dégâts post-cycloniques : Andry Rajoelina attendu à Manakara, Mananjary et Farafangana ce jour

Apocalyptique. En un mot, c’est ainsi que l’on peut résumer les dégâts laissés par le passage du cyclone Batsirai. Aucun des districts des régions Sud-Est et Sud-ouest n’a été épargné. Des dégâts inqualifiables et incomparables sont constatés à Mananjary, Nosy Varika, Farafangana, Ikongo, Ifanadiana, Vangaindrano, Fianarantsoa, Vatomandry, Toamasina, Mahanoro, Brickaville, Antsirabe mais aussi dans l’Alaotra Mangoro. Les régions Vatovavy et Fitovinany sont les plus touchées. Des dégâts estimés entre 90 à 95% selon les informations recueillies auprès du Gouvernorat. Même les bâtiments censés héberger les sinistrés ont été ravagés.

Hôpital. D’après les premiers bilans provisoires et encore non officiels, l’on recense plus de 50 000 personnes déplacées. Au niveau de la région Vatovavy et Fitovinany, même les bâtiments administratifs sont endommagés. Pour ne citer que le bureau de la région Vatovavy et le bureau de la Préfecture à Farafangana, complètement ravagés. Tous les dossiers ont été emportés par les eaux, a-t-on expliqué. L’hôpital local a également été détruit. A Ikongo, la prison locale est ravagée. La toiture a été emportée par les rafales de vent. Aucune évasion n’a cependant été recensée. D’après les informations émanant du chef d’établissement, tous les détenus, qui sont au nombre de 131, ont été évacués provisoirement dans le collège d’enseignement général (CEG) Ikongo. La toiture en tôle de la brigade de la Gendarmerie d’Ikongo a également été ravagée. Jusqu’à cet instant où nous mettons cet article sous presse, l’électricité de la Jirama n’est pas encore rétablie au niveau de ce district. La montée de la rivière Sandragnata a fait 279 sinistrés, issus de 35 familles.

Trésor Public. A Manakara, le bilan fait état d’un mort. Ledit district est complètement inondé et la montée des eaux à provoqué l’effondrement de plusieurs maisons d’habitation. Le tout Manakara est désormais sous l’eau. Pour ce qui est de Farafangana, l’on recense 3 793 sinistrés hébergés dans 7 sites, suite au passage du cyclone Batsirai. Certainement, ce bilan risque de s’alourdir dans les heures qui viennent. A Mananjary, les dégâts sont encore plus lourds. D’après les premières estimations, 90% de la ville est ravagé. Seules les infrastructures en dur tels que les bâtiments du Trésor Public et les banques ont été épargnés. La grande majorité des toitures des maisons est endommagée et plusieurs quartiers sont inondés. Une alerte a été lancée face à la montée dangereuse de la mer et du Canal des Pangalanes. Plusieurs dégâts sont aussi constatés dans la partie Sud de Madagascar, en l’occurrence à Amboasary Sud, mais aussi à Taolagnaro où l’on recense 110 sinistrés issus des fokontany d’Ifarantsa, Emagnobo, Ranomafana, Enakara-Haut, Enagniliha et Bevoay.

90%. L’on recense aussi à Fort-Dauphin 29 maisons détruites et/ou décoiffées, 3 EPP complètement détruites, 3 CEG, 1 CSB, 1 marché et 1 tranompokonolona décoiffés. Face à tous ces dégâts, le président Andry Rajoelina se rendra aux chevets des sinistrés et des victimes du cyclone Batsirai. Le président de la République visitera les districts durement touchés par cette forte tempête tropicale ce jour. Il est attendu notamment à Manakara, à Mananjary et à Farafangana. Trois districts ravagés à plus de 90% et qui sont encore complètement inondés. En revanche, il ne pourra pas visiter Nosy Varika car après le passage de Batsirai, ce district est complètement isolé. Les routes sont coupées et le terrain d’aviation est impraticable.

Solidarité. Mais d’après les informations, des mesures ont été prises au niveau de la Présidence de la République pour acheminer à Nosy Varika des vivres et des aides humanitaires. Cette descente permettra au locataire d’Iavoloha de constater de visu les véritables dégâts laissés par Batsirai mais aussi pour exprimer sa solidarité et son soutien aux sinistrés. Comme ce fut le cas lorsque la capitale était touchée par les intempéries, Andry Rajoelina amènera certainement aussi des “vatsy tsinjo” et des aides sociales aux compatriotes sinistrés du Sud-Est. Hier, le chef de l’Etat a fait une publication sur son compte Facebook pour lancer un appel à la solidarité de tous les Malgaches et de toutes les forces vives de la Nation. Il se dit triste de constater la destruction des maisons d’habitation et des infrastructures au niveau des districts traversés par le cyclone.  » Je suis de tout cœur avec ces dizaines de milliers de personnes sinistrées « , affirme-t-il.

 Davis R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici