- Publicité -
samedi 24 septembre 2022
DomicilePolitiqueIkongo : 82 morts et 255 prisonniers sinistrés

Ikongo : 82 morts et 255 prisonniers sinistrés

Le député élu à Ikongo, Jean Brunelle Razafintsiandraofa (à l’extrême droite) lors de la commémoration de la tuerie du 7 février 2009, hier à Ambohitsorohitra.

Le cyclone tropical intense Batsirai a laissé un paysage de désolation dans le troisième district sis dans la région Fitovinany.

Les dégâts humains et matériels sont incommensurables dans le district d’Ikongo qui se trouvait sur la trajectoire du cyclone. D’après les statistiques parvenues entre les mains du vice-président de l’Assemblée nationale, Jean Brunelle Razafintsiandraofa, « l’on recense jusqu’à présent 82 morts dans le district d’Ikongo dont 70 sont dus à l’effondrement de leurs maisons et 7 autres victimes de la montée des eaux ». Ces chiffres qu’il tient des maires, des chefs fokontany et des Ampanjaka, ne comprennent pas les personnes encore ensevelies sous leurs maisons et/ou disparues.  

1 400 cases. Le député élu dans la circonscription de préciser hier que « 1 400 cases d’habitation ont été détruites avec 6 000 sinistrés qui ne peuvent pas tous être accueillis dans les sites d’hébergement. Une partie d’entre eux est logée chez l’habitant ou plutôt chez le voisin dans la pure tradition malgache du ”trano atsimo sy avaratra, izay tsy maha-lena, hialofana” ».

Transférés.  Même les 255 prisonniers sont sinistrés puisque le toit de la geôle d’Ikongo n’a pas résisté aux rafales de vent. « Les détenus ont dû être transférés dans un établissement scolaire », rapporte le parlementaire. En ajoutant dans la foulée qu’ils feront l’objet d’un second transfert au Centre culturel de la ville car ledit établissement vient à son tour d’être entouré par les eaux.  Donnant ainsi au site, un air d’Alcatraz quoique ce soit sans commune mesure avec le célèbre pénitencier implanté sur l’île située dans la baie de San Francisco. Sans parler évidemment des normes de sécurité et notamment des risques d’évasion qui sont loin d’être similaires en Californie et à Ikongo.

RN14. « Les mineurs et les femmes prisonnières hébergés actuellement sur un autre site, seront aussi  transférés au Centre culturel », selon le vice-président de la Chambre basse. Fortement touché – au propre comme au figuré – par l’ampleur des dégâts provoqués également dans le domaine agricole par Batsirai dans le district d’Ikongo réputé pour être le grenier à riz de la région Fitovinany. « C’est Ikongo qui ravitaille Manakara et Vohipeno », souligne-t-il.  Avant d’ajouter que la RN 14 reliant Ifanadiana et Ikongo est actuellement impraticable à cause des éboulements provoqués par le passage de Batsirai. Enclavant davantage le chef-lieu de district des « Tanala ».

Recueillis par R.O

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici