- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileSociétéBilan du passage de Batsirai : 92 décès dont 71 à Ikongo après...

Bilan du passage de Batsirai : 92 décès dont 71 à Ikongo après mise à jour

Le bilan de Batsirai s’alourdit.

La confirmation du nombre de pertes humaines se fait suivant un procédé strict alliant prudence et authentification de la véracité des cas si l’on se réfère au Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC)

Le bilan provisoire (à 17 heures locales) des dégâts causés par le cyclone tropical intense Batsirai s’alourdit. Les dernières statistiques publiées par le BNGRC révèlent 92 décès dont 71 enregistrés dans le district d’Ikongo. Le nombre de sinistrés quant à lui s’élève à 112 115 tandis que celui des personnes déplacées est de 61 489 réparties dans 99 sites d’hébergement. Les chiffres relatifs au décès se rapprochent ainsi, de plus en plus, à ceux publiés par le député de Madagascar élu dans le même district Jean Brunelle Razafitsiandraofa. Traité d’être à la traîne et de ne pas procéder à une mise à jour des données relatives aux bilans de ce cyclone, le BNGRC s’est toujours défendu en arguant une méthodologie qui privilégie la prudence dans la manière de traiter les données relatives au nombre de décès. «Tant que les données relatives aux personnes qui ont perdu leur vie suite au passage du cyclone tropical intense Batsirai ne sont pas remontées par les autorités locales compétentes auprès du BNGRC, nous ne pourrons pas procéder à la mise à jour du nombre de décès, encore moins les publier», a expliqué l’organisme lors de la publication des mises à jour hier.

L’équipe Européenne lors de son arrivée à Ivato hier.

Appui. Toujours dans le cadre des actions de réponse au cyclone tropical intense Batsirai, la commission européenne à la protection civile et opérations d’aide humanitaire européenne (ECHO) a dépêché une équipe à Madagascar. Arrivée hier matin et composée de personnes formées à la coordination des urgences, celle-ci devrait permettre d’appuyer le pays dans les questions relatives à la logistique humanitaire, d’eau, d’assainissement et de santé. L’équipe devrait également guider la réponse d’urgence de l’Union Européenne après une évaluation des dégâts et des besoins immédiats. L’équipe devrait également se charger de déterminer les principaux défis opérationnels inhérents à la bonne marche des actions de réponse. A l’instar des partenaires de Madagascar, l’Union Européenne se mobilise afin d’apporter son aide aux victimes de la catastrophe.

José Belalahy 

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici