- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileFaits-Divers67 Ha Nord-Ouest : Un gendarme ivre presque lynché par la foule

67 Ha Nord-Ouest : Un gendarme ivre presque lynché par la foule

Hier après-midi, les habitants du quartier 67 ha Nord-Ouest étaient dans l’embarras total face à un homme au comportement belliqueux. Sortie de nulle part et totalement ivre, cette personne s’est rendue sur le parking public de ce quartier pour s’en prendre aux voitures qui y étaient garées. Ce dernier avait déjà brisé les pare-brises de deux voitures quand des passants se sont rassemblés pour intervenir. La tension a commencé à monter quand des policiers du commissariat du 7ème Arrondissement de la Sécurité publique ont débarqué sur place pour interpeller cette personne. C’est à ce moment que les policiers qu’il s’agissait en fait d’un gendarme résidant dans le quartier. L’une des voitures endommagées appartenait à un gendarme qui habitait le quartier. Les policiers étaient en train d’arrêter le suspect pour l’amener au commissariat quand des gendarmes en patrouille se sont rendus sur les lieux. Ainsi, il a été remis à ses frères d’armes qui affirment prendre  en charge l’affaire. Selon toujours les renseignements recueillis par la police, cet individu souffre d’une maladie psychique périodique. Vendredi soir, des éléments du service anti-gang (SAG) de la police nationale ont découvert un scooter abandonné du côté de la Maison des anciens combattants à Antsahamanitra. En fouillant ce deux-roues, les forces de l’ordre ont trouvé une carte professionnelle d’un gendarme de 1ère classe, ainsi qu’un carnet au nom de celui-ci. Procédant à la recherche du propriétaire, la police a fini par découvrir que ces objets appartenaient au gendarme cité plus haut. L’intéressé les aurait laissés à cet endroit à cause de sa maladie. 

T.M.

67HA14TE                …                 06 Modules

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici