- Publicité -
jeudi, mai 26, 2022
DomicileEconomieMarchés publics : Zéro papier dans les procédures de contrôle

Marchés publics : Zéro papier dans les procédures de contrôle

La ministre de l’Économie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison a remis, hier, les documents de référence du PRS ainsi que le Code Source dudit logiciel au président de la CNM Sitraka Tsitohaina Randrianarison (PRS).

Le Procurement Review System (PRS) est un nouvel outil pour le contrôle des marchés publics.

Concocté par la Commission Nationale des Marchés (CNM), en partenariat avec la Direction du Système d’Information (DSI) du ministère de l’Économie et des Finances, le document a été remis, hier par la ministre Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison au président de la CNM Sitraka Tsitohaina Randrianarison.

Digitalisation

Une marche de plus vers la digitalisation puisque le PRS ambitionne de rendre réel le zéro papier dans le processus de contrôle des marchés publics. Le PRS est en effet un système informatique permettant un contrôle en ligne des dossiers de marchés publics. Le PRS a notamment le mérite d’alléger les tâches des services responsables, de réduire le taux d’erreur en termes de procédures administratives et d’accélérer encore plus le traitement des dossiers soumis aux commissions de marchés. Le PRS permettra également aux utilisateurs de travailler de manière efficiente avec des informations disponibles en temps réel, de faciliter les actions de tous les services et d’assurer la traçabilité et la sécurisation des données.

Bonne gouvernance

Le PRS s’aligne, en tout cas, aux objectifs de bonne gouvernance fixés par le gouvernement. « C’est un système qui répond à nos objectifs de gouvernance digitalisée pour de meilleurs services publics aux usagers », a notamment déclaré la ministre de l’Économie et des Finances Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison. Grâce au PRS, la CNM a désormais les moyens de déployer sa politique, lui permettant notamment de préserver la santé de ses agents, en réduisant au maximum les contacts physiques. Le PRS optimise également les délais de vérification des dossiers, tout en favorisant leur traçabilité et la transparence du circuit de traitement. Ce nouveau système de gestion digitalisée facilitera également le stockage sécurisé des archives et assure la disponibilité en temps réel de la situation des marchés. Une aubaine, en somme, pour les utilisateurs qui ont, d’ailleurs, eu droit à des séances d’informations sur l’application PRS. Cet outil présente, par ailleurs, des caractères ergonomiques intelligibles aux utilisateurs et ses bases sont interopérables avec les autres applications de gestion des finances publiques.

R.Edmond

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici