- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileÀ lireTrafic d’influence et corruption à Ivato : 4 milliards fmg pour faire...

Trafic d’influence et corruption à Ivato : 4 milliards fmg pour faire passer une “Karana” frappée d’une IST

: Depuis la reprise des vols internationaux, tout ne marche pas comme sur des (valises) à …roulettes

Depuis la réouverture des frontières, les Interdictions de Sortie du Territoire (IST) ressortent des fichiers.

Dans un communiqué paru dans les journaux, « il est porté à la connaissance du public que le Sieur M. A. ne fait plus partie du cabinet du ministère en charge de la Sécurité publique ». Ce dernier de décliner « toutes responsabilités quant à ses éventuels agissements »

Contrepartie. De source informée, l’intéressé se serait servi de son titre de membre du cabinet du ministère de la Sécurité publique (MSP) pour faire passer nos frontières à S.R., une “Karana” frappée d’une mesure d’interdiction de sortie du territoire (IST).  En plus du délit de trafic d’influence, il y a eu grande corruption car la femme aurait dû payer 800 millions Ar. ou 4 milliards Fmg à partager entre les différents complices. Et ce, en contrepartie de la sortie du territoire malgache de S.R. qui s’est rendue dans l’Hexagone où elle a pu légalement entrer avec son passeport français.

Un ancien ministre et un député. Suite à cette affaire (au propre comme au figuré), d’autres têtes sont tombées en plus de celle de ce  membre de cabinet du MiSP qui redouble de vigilance au niveau de la Police de l’Air et des Frontières (PAF). Et ce, par rapport aux personnes interdites de sortie du territoire sur décision du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, à la demande du Procureur Général près la Cour d’Appel (PGCA) d’Antananarivo et/ou du Bianco. C’est le cas d’un ancien ministre, d’un actuel député de l’IRD, d’un opérateur économique malgache et de six “Karana” de nationalité malgache dont deux sont actuellement écroués à Tsiafahy pour présomption de complicité d’évasion d’Eddy bois de rose et de trafic d’or. L’un d’entre eux fait même l’objet d’une double IST sollicitée à la fois par le Procureur général près la Cour d’Appel d’Antananarivo et le Bianco.

Double nationalité. En plus de ces 9 personnes frappées d’IST, deux autres “Karana” ayant l’un et l’autre la double nationalité malgache et française, font l’objet d’une « demande de renseignements et arrestation en cas de passage aux frontières ». La Direction des Renseignements et du Contrôle de l’Immigration et de l’Emigration, à travers le Service Central de la Surveillance du Territoire de signifier à la PAF qu’ « en cas de passage aux frontières, prière de procéder arrestation et aviser notre service ». Force est de constater que depuis la reprise des vols internationaux, les IST reprennent, paf.

R.O

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici