- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileÀ lireInterdiction de Sortie du Territoire : 382 Malgaches et 61 étrangers

Interdiction de Sortie du Territoire : 382 Malgaches et 61 étrangers

Les étrangers frappés d’IST sont issus de 14 nationalités.

Avec la réouverture des frontières, la liste des personnes frappées d’IST ressort des fichiers.

Mesures. Même si les frontières étaient pratiquement fermées jusqu’au 5 mars dernier, cela n’a pas pour autant suspendu les mesures administratives comme les Interdictions de Sortie du Territoire (IST) et les Interdictions d’Entrée (IE) ainsi que les mesures judiciaires du genre arrestations et avis de recherche. Ainsi, entre 2020 et début 2022, il y a eu 443 IST dont 382 concernant des Malgaches. Contre 61 à l’endroit d’étrangers. A raison d’un Britannique, 4 Chinois, 1 Comorien, 13 Français, 1 Ghanéen, 1 Guinéen, 7 Indiens, 1 Israëlien, 2 Mauriciens, 2 Nigériens, 1 Pakistanais, 1 Roumain, 2 Sénégalais, 2 Sud-Africains. En somme, les étrangers frappés d’IST étaient issus de 14 nationalités différentes en 2020. 

Triplé. De 2020 à 2021, le nombre de Malgaches interdits de sortie du territoire a plus que triplé, en passant de 80 à 264 en l’espace d’un an. Avant de redescendre à 38 en 2022 quoique l’année soit loin d’être terminée. Même courbe descendante quant aux étrangers touchés par des IST dont l’effectif n’était plus que de 16 en 2021. Depuis le début de l’année en cours, ils sont 5. Contre 38 Malgaches.

Arrestations. Au chapitre des arrestations, les statistiques font état de 49 Malgaches en 2020, 26 en 2021 et 8 depuis début 2022. Soit 83 au total. Dans les rangs des étrangers, les arrestations ont concerné en 2020, 1 Angolais, 1 Camerounais, 6 Chinois, 1 Comorien, 1 Congolais, 1 Coréen,  1 Japonais, 1 Kenyan, 1 Libérien, 2 Mauriciens, 1 Nigérien, 6 Sénégalais, 1 Sud-Africain et 1 Sierra-Léonais. La palme revient aux Français et aux Indiens avec respectivement 10 et 8 arrestations quoique les Malgaches occupent le haut du tableau avec 49 arrestations en 2020 avant de chuter à 26 en 2021. Presque à égalité avec le nombre d’étrangers arrêtés qui était de 27 en 2021 dont 2 Chinois, 1 Finlandais, 13 Français, 1 Ghanéen, 9 Indiens et 1 Sri-Lankais. Depuis le début de l’année 2022, il y a eu 16 arrestations dont la moitié est constituée de Malgaches. L’autre moitié est composée d’un Allemand, 3 Français, 3 Indiens et 1 Mauricien. De 2020 au premier trimestre 2022, le nombre des arrestations s’élève à 161.

Personae non gratae. Pour ce qui est des avis de recherche, ils concernent 1 Guinéen, 2 Indiens et 1 Malgache en 2020. A peu-près le même nombre qu’en 2021 avec 2 Indiens et 1 Malgache. En revanche, aucune arrestation n’a eu lieu jusqu’ici en 2022. L’effectif des étrangers interdits d’entrée sur le territoire malgache se trouve dans la même proportion avec 1 Chinois et 1 Haïtien en 2020 ; 2 Chinois et 1 Saoudien en 2021. Pour 2022, 1 Chinois et 1 Français sont jusqu’à présent personae non gratae. Pour les PNG, les frontières malgaches restent fermées.

Recueillis par R.O

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici